Conseil départemental de la Vendée

Deux roues : le Département renforce la prévention

Publié le 30/01/2017 à 16:44
Modifié le 30/01/2017 à 17:13

Le Conseil départemental  de la Vendée accentue ses actions de prévention auprès des conducteurs de deux roues en partenariat avec la Fédération Française des Motards en Colère en Vendée (FFMC85) et l’association «  Sensibilisation à la pratique des deux roues motorisés » (SEN2RM). 

En Vendée, 37% des accidents mortels en deux roues touchent des jeunes âgés de 14 à 17 ans. Collisions, glissades, fractures, brûlures… Les risques en deux  roues sont nombreux.  «  Notre objectif est de sensibiliser les jeunes à ces risques » souligne Yves Auvinet, le président du Département. Ainsi, une convention de partenariat a été signée ce lundi 30 janvier entre le Conseil départemental et la FFMC85. «  En 2017, nous allons intervenir dans huit collèges auprès de 1447 élèves » explique Charles Grolleau coordinateur de la FFMC85. «  Nous appliquons une pédagogie active pour informer de manière ludique les jeunes sur les règles de circulation, les équipements de sécurité, le transport de passager, les risques liés à la prise d’alcool et de stupéfiants… » Un livret « Rouler n’est pas jouer » sera également distribué à tous les 4e et 3e de Vendée. 

Un camion et une remorque pour la SEN2RM 

Le Département a décidé de céder un camion et une remorque à la SEN2RM. « Ce matériel va nous permettre de former les conducteurs au plus près de chez eux, dans leur entreprise ou encore au foyer des jeunes » se réjouit Frédéric Naud, fondateur de l’association. Motard de la Police Nationale à la Roche-sur-Yon et aux Sables-d’Olonne, Frédéric Naud croit en la formation pour réduire les risques d’accidents. « Nous sommes arrivés au bout de la répression » reconnaît-il. Avant de rejoindre la SEN2RM, le camion orange du Département se refait une beauté dans l’atelier carrosserie du Lycée Saint-François d’Assise à la Roche-sur-Yon.  Pour son directeur, Bertrand Potier, « c’est une belle occasion pour nos apprentis de travailler sur un véhicule qui, en plus, servira un bel objectif ». 

Recensement des glissières de sécurité 

En parallèle à ces actions de prévention, le Département s’est engagé dans un programme de recensement des glissières de sécurité. Installées pour éviter les sorties de route, elles peuvent cependant représenter un facteur aggravant pour les deux roues. Le recensement doit permettre au service des routes du Département d’identifier les glissières qui peuvent être retirées ou habillées d’une protection motard.  

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours