Conseil départemental de la Vendée

Place à la musique à la Chabotterie

Publié le 21/06/2017 à 18:52
Modifié le 26/07/2017 à 14:20

Attention :En raison de la météo, le concert d'ouverture par la Simphonie du Marais et Laurent Tixier se déroulera à 21h, salle Aquarelle, à L'Herbergement. 

Pour sa 21ème édition le pluriel du festival "Musiques à la Chabotterie" prend tout son sens. Du 26 juillet au 8 août, la demeure historique du XVIIIème siècle, située à Montréverd, offrira dix concerts de musique médiévales, renaissantes, romantiques et contemporaines alors qu'il était jusqu'à aujourd'hui réservé à la musique baroque : "Cette nouvelle programmation permettra de faire des liens entre ces styles et courants musicaux qui ont parcouru les siècles", confie Hugo Reyne, le directeur artistique, qui a également souhaité que les concerts soient vécus comme un voyage. "Le thème de cette édition est À la croisée des chemins, explique Mireille Hermouet, conseillère départementale du canton d'Aizenay. Par les sonorités, il conduira les festivaliers aux quatre coins de la Vendée mais aussi en Terre Sainte et même dans toute l'Europe, en suivant les pas des Tsiganes.

Francis Huster en invité 

Parmi les concerts à ne pas manquer : celui d'ouverture, le 26 juillet, à 21h, où Hugo Reyne et la Simphonie du Marais mettront en musique le patrimoine oral vendéen mais aussi une lecture-concert à laquelle participera Francis Huster le mercredi 2 août, à 21h. Le comédien livrera des extraits de l'ouvrage Jacques Lacarrière "Chemins faisant", accompagné par Hugo Reyne à la flûte : "Je l'ai rencontré et c'est un vrai mélomane", poursuit ce dernier. 

En plus des concerts, d'autres temps forts viendront animer le festival afin que chacun puisse apprécier la musique. Parmi eux, les Confidences musicales où, avant chaque concert, à 18h15, Hugo Reyne invitera les festivaliers à échanger avec les artistes. "Avec une telle programmation et l'énergie déployée par Hugo Reyne, chacun peut venir découvrir la musique baroque. De plus, dans l'enceinte de la Chabotterie, les conditions sont idéales", explique François Bon, adjoint au Département. L'année dernière, plus de 1700 personnes s'étaient déplacés lors du festival. 

                    

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours