Conseil départemental de la Vendée

En route pour le 26e Festival de théâtre de Noirmoutier

Publié le 07/08/2018 à 16:45
Modifié le 07/08/2018 à 16:49

Du 8 au 17 août, l'île de Noirmoutier se met au théâtre. Rencontre avec Patrick Pelloquet, directeur du Théâtre régional des Pays de la Loire, organisateur de ce Festival. 

Déjà 26 ans qu'existe le Festival de théâtre de Noirmoutier. Qu'est ce que cela vous inspire ? 

"Lors de la première édition, nous proposions seulement 4 spectacles à Noirmoutier-en-l'Île. Aujourd'hui, nous en proposons 11 et sur toute l'île. Cela prouve que notre choix de s'implanter ici était le bon. À Noirmoutier, nous captons aussi bien un public féru de théâtre que des personnes qui viennent le découvrir. Cela rend notre programmation très éclectique, un subtil mélange de pièces classiques et contemporaines, mais toujours très qualitatives.  

Justement, quelles pièces pourront découvrir les spectateurs cette année ? 

"Il y aura donc 11 pièces parmi lesquels quelques curiosités. Nous ferons par exemple un clin d'œil au Tour de France avec un spectacle autour du coureur Jacques Anquetil, avec beaucoup de précisions et beaucoup d'idées de mise en scène, notamment en faisant appel à des images d'archives. Très original, il pourrait amener un nouveau public vers le théâtre, tant peu de pièces traitent du sport. Deux spectacles seront également joués au Petit bois du Cheminet, à Noirmoutier-en-l'Île : un spectacle dansant et plein de surprises autour des chansons de Boby Lapointe, et une très jolie pièce pour les enfants à partir de 18 mois. Dans ce nouvel espace, nous verrons que le théâtre se destine à tous." 

À titre personnel, vous jouerez également dans la Cour du Château. Pouvez-vous nous parler de ce lieu ? 

"Par sa grandeur, c'est un cadre idéal puisque nous pouvons y accueillir jusqu'à 700 personnes. À la lumière du jour, c'est impressionnant. Mais la nuit tombée, on l'oublie et on découvre une nouvelle facette du Château. J'y jouerai "Les Mandibules", une comédie autour de notre rapport à la nourriture mais ces lieux se prêtent aussi à des classiques : Le Misanthrope, de Molière, ou encore, La station Champbaudet, d'Eugène Labiche." 

Renseignements et réservations :  www.trpl.fr/festival-de-noirmoutier 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

  • Aucune actualité n'a été publiées depuis 15 jours.