Conseil départemental de la Vendée

Coronavirus : les pompiers sur le pont

Publié le 23/03/2020 à 19:21

La Vendée compte environ 2800 pompiers, 310 professionnels et 2500 volontaires prêts à intervenir en cas de besoin. « C’est une crise sanitaire. Le Service départemental d’Incendie et de secours (Sdis 85) se positionne en force concourante auprès des effectifs de santé », précise le Contrôleur général Stock, directeur du Sdis qui, depuis plusieurs jours, a déjà déployé des moyens matériels et humains conséquents en prévision de l’épidémie. « Nous avons installé une tente de tri à l’hôpital de Fontenay-le-Comte, un poste médical avancé avec brancards, oxygène et des pompiers en renfort sur l’île d’Yeu. Nous disposons également de deux postes médicaux avancés en fonction des besoins sur le terrain. », explique Noël Stock. 

« Nous sommes pleinement mobilisés » 

Chaque jour, il assiste à une audioconférence avec le préfet de la Vendée, le Samu, l’Agence régionale de Santé (ARS) et le Centre hospitalier de Vendée pour faire le point sur la situation de cette crise et prendre les mesures : cas, gravité, hospitalisations… Côté pompiers, le plan de continuité d’activité est opérationnel : « 25 % de notre personnel administratif est présent, le reste des effectifs est en grande partie télétravail. » Dans le Centre de traitement de l’alerte (CTA) qui recueille et oriente les appels de secours sur les numéros d’urgence 18 / 112, les équipes répondent présentes pour assurer cette mission obligatoire. 

Tout en privilégiant un service minimum et les astreintes, les pompiers sont en première ligne. Alors que le département est confiné, ils continuent d’assurer leurs missions premières. « Nous sommes pleinement mobilisés pour les transports en cas de suspicion de cas de Coronavirus, même si la priorité doit être donnée aux ambulances privées et aux associations de protection civile pour que nous puissions poursuivre du mieux possible nos missions de secours d’urgence, de sauvetage et de lutte contre les incendies », rappelle Noël Stock. 

Courage et dévouement 

Quand ils décalent, les pompiers s’équipent de masques de protection  en cas de malades du Coronavirus. « Tous les pompiers sont prêts à aller sur le terrain, à aider, à donner. Ils sont très solidaires, poursuit Noël Stock. Le paradoxe positif du confinement, la fermeture des écoles et des entreprises rend de nombreux femmes et hommes disponibles et constitue une réserve mobilisable pour assurer les interventions et prêter main forte aux personnels soignants et au Samu*. » Un état d’esprit qui confirme la devise des pompiers : « Courage et dévouement »

Le Service départemental d’incendie et de secours de la Vendée (Sdis 85) dispose de 75 centres de secours en Vendée. En 2019, les pompiers de Vendée ont assuré 38 500 interventions soit plus de 105 interventions par jour. 

* Service d'aide médicale urgente (Samu). 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

  • Aucune actualité n'a été publiées depuis 7 jours.