Conseil départemental de la Vendée

Un devoir de mémoire

Publié le 06/11/2018 à 21:28
Modifié le 07/11/2018 à 14:36

1918-2018 : dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale, le Département propose jusqu’au 10 février, à l’Historial de la Vendée, l’exposition « La Vendée, de la Grande Guerre à la paix ». 

« Célébrer le 11 novembre 1918, c’est d’abord honorer la mémoire des 1 400 000 morts ou disparus en France, et des près de 2 800 000 blessés durant ces quatre années de conflit dramatique, a rappelé Yves Auvinet, le président du Département, lors de l’inauguration de l'exposition, le mardi 6 novembre, à l’Historial de la Vendée, aux Lucs-sur-Boulogne. Si nous sommes réunis ce soir, c’est pour leur rendre hommage, en pensant tout spécialement aux 22 000 Vendéens morts en défendant la France, et aux 90 000 Vendéens appelés sous les drapeaux pendant quatre années, qui se sont pleinement engagés dans la défense de notre nation, pour la liberté, pour notre liberté ». Centrée sur l’année 1918 et les conséquences immédiates du conflit, l’exposition présente plus de 350 objets issus de collections publiques et privées. 

Autour de l’exposition 

De nombreuses animations sont proposées autour de l’exposition jusqu’au 10 février. Un documentaire, Le soldat méconnu, le dernier tué de 14/18 est notamment projeté tous les jours à 11h, 14h, 16h. Ce documentaire évoque la mémoire d’Augustin Trébuchon, agent de liaison au 415e régiment d’infanterie, entré dans l’Histoire comme le dernier « tué au combat » de la Première Guerre mondiale. Des ateliers, des visites commentées et adaptées sont également organisés. 

Le programme complet ICI 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

  • Aucune actualité n'a été publiées depuis 15 jours.