Conseil départemental de la Vendée

Verdun : des témoignages de Vendéens

Publié le 23/02/2016 à 14:37
Modifié le 15/11/2017 à 01:46

Le 21 février 1916, les lignes françaises sont attaquées par les Allemands qui veulent prendre Verdun. La bataille durera 10 mois et fera plus de 700 000 victimes dont 306 000 morts ou disparus. Dans le cadre du centenaire de cette bataille, les Archives départementales de la Vendée ont décidé de mettre en lumière plusieurs témoignages de soldats Vendéens. 

Parmi ces vendéens figure Armand Nerrière (La Roche-Sur-Yon, classe 1915, n°1754) mort sur le champ de bataille le 6 octobre 1916. Les Archives départementales disposent de 67 lettres qu’Armand Nerrière a adressées à sa sœur et à sa marraine. Dans cette correspondance, Armand Nerrière décrit le travail dans les tranchées qui ne résistent pas à la pluie : «On retourne aux tranchées vendredi. On y travaille beaucoup, car les tranchées ne font que s’écrouler » (lettre datée du 2 février 1916). 

Michel Pasquier(Fontenay-le-Comte, classe 1905, n°1414) a rejoint Verdun le 28 mai 1916. Ayant perdu ses 2 frères à la guerre, il est affecté aux cuisines. La cuisine se trouve dans la ville à 6 km des tranchées, où les repas sont distribués chaque nuit. Entre le 28 mai et 10 juin, Michel Pasquier envoie 14 lettres. Dans celle du 2 juin, il écrit :  « Verdun, c’est le tombeau des armées ». 

Alfred Bonnaud(Fontenay-le-Comte, classe 1897, n°151) est intégré au 35e régiment d’artillerie. Dans son cahier, il évoque la dernière offensive du 15 décembre 2016 à Verdun :« 10 000 obus sont brulés en trois jours ». 

Le travail des Archives départementales de la Vendée. 

Ce travail de mémoire des Archives départementales de la Vendée a commencé au 2e semestre 2013 par la numérisation des matricules militaires et l’opération de grande collecte initiée par la Bibliothèque Nationale de France à l’occasion de la commémoration du 11 novembre 2013. 300 familles vendéennes sont venues déposées des documents et des objets relatifs à la 1e guerre mondiale. Plusieurs milliers de données ont été traitées par les Archives départementales de la Vendée. Les objets ont été photographiés et rendus aux familles. Fin 2015, le site  http://soldatsdevendee.fr/ a été mis en ligne. Il permet de retrouver un aïeul parmi les 130 000 soldats Vendéens référencés. Les témoignages mis en avant par les Archives départementales de la Vendée à l’occasion du centenaire de la bataille de Verdun représentent l’un des fruits de ce travail de recherche et de valorisation de la mémoire. 

Plus d'informations sur :  

http://archives.vendee.fr/Connaitre-les-Archives/Actualite/Action-educative-et-culturelle/Centenaire-de-la-bataille-de-Verdun-le-temoignage-des-poilus-vendeens 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours