Conseil départemental de la Vendée

Le site internet des archives départementales s’enrichit

Publié le 25/06/2020 à 14:17
Modifié le 25/06/2020 à 14:19

Deux nouveaux outils collaboratifs sont maintenant disponibles sur le site internet des Archives départementales de la Vendée : les Notes généalogiques de Jean Maillaud, fruit de 67 années de recherches, ainsi que la base d’indexation des mariages vendéens du XIXe siècle. 

« La mise en ligne de ces deux nouveaux outils illustre parfaitement la volonté du Département de développer l’offre numérique afin de mettre les sources d’histoire locale à la disposition de toutes et tous », explique Yves Auvinet, président du Département de la Vendée. La première publication, les Notes généalogiques de Jean Maillaud, présente l’étude d’un millier de familles vendéennes à partir de recherches effectuées de 1942 à 2009 dans les minutes notariales de la Vendée et des départements limitrophes. La seconde publication concerne la mise en ligne de 740 000 actes de mariages vendéens du XIXe siècle sur l’application Noms de Vendée. Pour cela, une trentaine d’internautes ont répondu à l’appel des Archives et se sont mobilisés, pendant deux ans, pour indexer les documents. 

Deux outils qui se veulent collaboratifs   

Ces deux outils, disponibles gratuitement sur archives.vendee.fr, s’inscrivent dans la politique collaborative mise en œuvre par le Département au sein de ses archives départementales. Les usagers sont invités à les alimenter pour permettre un dialogue renouvelé autour des documents. « Environ 2 000 personnes étudient et réinterprètent régulièrement nos documents, indique Thierry Heckmann, directeur des Archives départementales de la Vendée, nous contrôlons chaque contribution avant la mise en ligne définitive ».  

Plus de 1 000 ans d’histoire vendéenne sur archives.vendee.fr  

Les Archives départementales de la Vendée représentent aujourd’hui 34 km linéaires de dossiers, photographies, affiches, cartes postales, plans, films et imprimés permettant de retracer plus de 1 000 ans d’histoire vendéenne. Avec plus de 8 millions de pages d’archives numérisées, « elles sont pionnières en matière de numérisation des archives », explique Yves Auvinet. Le site archives.vendee.fr a attiré 1 650 000 curieux en 2019. « La généalogie est une passion nationale qui s’est démocratisée depuis un demi-siècle, mais les recherches demandent du temps », explique Thierry Heckmann. Pour preuve, pendant les deux mois de confinement lié à la crise du Covid-19, le site archives.vendee.fr a vu son nombre de connexion doubler par rapport à d’habitude. 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours