Conseil départemental de la Vendée

Un nouveau clocher à Saint-Laurent-sur-Sèvre

Publié le 23/12/2016 à 15:27
Modifié le 09/11/2017 à 14:21

Les travaux de restauration de la chambre des cloches de la basilique de Saint-Laurent-sur-Sèvre sont en grande partie achevés. Quatre des cinq cloches sonnent à nouveau depuis ce mercredi 21 décembre. 

La basilique de Saint-Laurent-sur-Sèvre a été construite sur l’ancienne église paroissiale datant du début du XIe siècle. Les travaux sont lancés fin 1888. Quatre ans plus tard, la crypte, l’abside, le transept et le clocher sont achevés. La nef sera réalisée lors d’une deuxième phase de travaux commencée en 1938 et achevée en 1949. En 1950, une première restauration du clocher est engagée pour consolider les poutres sommières et installer des protections. 

Une cinquième cloche et une nouvelle charpente pour le beffroi 

Une cinquième cloche complète la gamme « do, ré, mi, sol » avec un « fa accord en quarte mineure ». « Le projet d’une cinquième cloche en hommage à saint Louis-Marie Grignon de Montfort date de 1901 » raconte Guy-Marie Maudet, le maire de Saint-Laurent-sur-Sèvre. « À l’époque, les fonds ont manqué. Aujourd’hui, ils sont là grâce à l’engouement de la population pour la restauration de ce patrimoine ». La nouvelle cloche a été présentée aux habitants le vendredi 9 décembre avant son baptême le dimanche 12 décembre. Dans le beffroi, une nouvelle ferme a été installée. « La charpente était très dégradée » souligne le maire. Le Département et l’État participent au financement des travaux.  

Le retour du grand bourdon est prévu pour Pâques 

Lors de la descente des cloches et leur nettoyage, le lundi 17 octobre, mauvaise surprise. Le cerveau de Marie-Louise de Jésus (nom du grand bourdon) présente des fissures et des fêlures. « Nous avons constaté un délaminage entre la bélière en acier et les oreilles en bronze » explique Vincent Laumaillé, directeur de l’entreprise Lussault à Tiffauges­. Une nouvelle bélière en inox sera posée. Pour cette restauration, la cloche a été expédiée à la fonderie Lachenmeyer, en Allemagne­, le 13 décembre. Elle sera de retour fin mars pour les fêtes pascales. 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours