Conseil départemental de la Vendée

Le nouveau Daviaud est ouvert

Publié le 13/05/2017 à 07:30

Le nouvel Écomusée du Marais breton vendéen ouvre au public, ce samedi 13 mai, après deux ans de fermeture. Osez franchir la porte du temps et découvrir un marais aux multiples facettes. 

Vous êtes plus d’un million, en 30 ans, à avoir visité l’Écomusée au lieu-dit le Daviaud à La Barre-de-Monts. Vous pouvez revenir car ce Musée de France à vocation ethnologique a complètement fait peau neuve. Il vous propose un véritable voyage au cœur du Marais breton vendéen. « Un voyage poétique et merveilleux » pour les porteurs du projet, la Communauté de communes Océan-Marais de Monts. Il faut dire que le site lui-même invite au voyage. Nous sommes au bord d’un espace naturel sensible et protégé de 60 hectares, propriété du Département. L’Écomusée s’étend sur trois hectares. Il comprend 800 m2 d’espace d’exposition parmi différents types de marais (marais salé, marais doux, roselière, pré-salé). Prévoyez votre journée pour en profiter pleinement ! Une restauration sur place est proposée, mais vous pouvez aussi pique-niquer. 

Une exposition permanente 

Vous êtes accueillis dans un vaste bâtiment moderne de 250 m2. L’exposition permanente débute par un film. Des maraîchins et maraîchines témoignent de leur amour pour leur marais. La parole des habitants sera d’ailleurs votre guide tout au long de votre visite. Comment­ fonctionne un marais ? Quelle est son histoire, de la Préhistoire à aujourd’hui ? Votre curiosité sera pleinement satisfaite. Mais tout ne vous sera pas complètement dévoilé, car le marais est vivant et son histoire s’écrit encore aujourd’hui. Lors des travaux, les vestiges d’un bassin antique ont été mis à jour. Ce bassin daterait de -50 avant JC à l’an 500. Mais à cette époque, la zone était sous l’eau ! Des fouilles seront conduites en septembre pour essayer d’éclaircir le mystère. 

Sept univers à parcourir sur 1 km 

L’originalité de l’Écomusée du Daviaud est de réunir sur un même site plusieurs réalités du Marais breton vendéen. Huit bâtiments occupent l’espace naturel. Tout au fond, vous distinguez la grange de l’îlot. Elle vient de Sallertaine, à 15 km d’ici. C’est l’un des quatre bâtiments qui a été transposé, pierre par pierre. Deux autres sont des reconstitutions. Les deux derniers étaient déjà sur place. En entrant dans la grange, l’ambiance est à la noce. Les musiques et les danses traditionnelles sont à l’honneur. Un peu plus loin, vous pénétrez dans une bourrine traditionnelle avec sa charpente et son mobilier. Le jour de votre visite, vous aurez peut-être la chance de rencontrer le boulanger, ou le saunier. De nombreuses animations sont programmées quotidiennement, pour vous faire vivre une expérience d’immersion totale au sein d’un environnement riche que l’homme a su apprivoiser. 

Renseignements : 

02 51 93 84 84 

www.ecomusee-ledaviaud.fr 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours