Conseil départemental de la Vendée

Exposition et don des dessins de Maurice de la Pintière

Publié le 26/04/2018 à 15:08
Modifié le 26/04/2018 à 15:10

Maurice de la Pintière (1920-2006), vendéen et résistant, a connu de 1943 à 1945 l'enfer des camps nazis. Pendant et après sa captivité, il a dessiné le terrible quotidien des détenus. Une partie de ses dessins sont visibles actuellement, à l'Historial de la Vendée. Ils sont accompagnés d'une exposition "Le Chemin de Croix du bon larron", série de lavis annotés par l'écrivain Yves Viollier et qui ont fait l'objet d'un livre éponyme édité au CVRH (Centre Vendéen de Recherches Historiques).  

      

Le devoir de mémoire 

  

Son fils, Bruno, explique que son père « était très affable sur ses dessins et lavis de déportation » mais son « Chemin de croix du bon larron » est resté secret. « Il ne l’a jamais montré (...) mais ces crayonnés sont comme un chemin de foi nourri par l’espérance (...). Il est opportun de faire découvrir ce travail à un plus grand nombre (...). Ainsi notre devoir de mémoire est accompli ». 

       

Don à l’Historial de la Vendée

        

En parallèle de la sortie de ce livre, Bruno de la Pintière a fait don récemment de dessins de temps de guerre de son père à l’Historial de la Vendée. Le public peut donc voir une partie de l’œuvre de la Pintière via l’exposition de 16 panneaux reprenant les stations du chemin de croix : des dessins bouleversants. 

Rencontre avec Bruno de la Pintière, son fils qui a légué au musée vendéen des dessins de son père :  

         

 

©CD85 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

  • Aucune actualité n'a été publiées depuis 15 jours.