Conseil départemental de la Vendée

Les criées vendéennes affichent un beau bilan 2016

Publié le 22/02/2017 à 16:04
Modifié le 22/02/2017 à 17:47

De la sole, du bar, de la seiche… En 2016, plus de 11 047 tonnes de ces poissons, dits « nobles », ont été pêchés au large des côtes vendéennes. Une année correcte, pour Pierre Sarrazin, responsable Développement commercial pêche à la CCI de la Vendée, malgré un contexte difficile : « Les quotas imposés par le Conseil européen des ministres de la pêche sont seulement connus en fin d’année. Pour cette raison, il est difficile de nous projeter d’une année à l’autre. » 

Les Sables d’Olonne, 4e criée en France 

Avec 8 735 tonnes de poissons pêchés et une hausse en valeur de 5% par rapport à 2015, c’est le port des Sables d’Olonne qui fait figure de locomotive en Vendée, devant ceux de Noirmoutier-L’Herbaudière et de l’île d’Yeu. 

La halle des Sables se classe ainsi à la 4e place des criées françaises : « Un succès dû au fait que l’on y retrouve tous les métiers de la pêche et de nombreux acheteurs, de grands groupes commerciaux comme de petits marchands ». Une preuve également de la qualité de la pêche vendéenne.