Conseil départemental de la Vendée

Économie : 1,4 M€ pour soutenir les entreprises vendéennes face à la crise sanitaire

Publié le 07/04/2020 à 17:24

Le Département a annoncé qu’il allait abonder le fonds régional destiné à soutenir la trésorerie des petites entreprises. Un dispositif complémentaire au fonds départemental de secours d’urgence qui a été annoncé parmi 13 mesures pour répondre à la crise. 

Soutenir la trésorerie des entreprises jusqu’à 10 salariés inclus : c’est l’objectif d’un dispositif sur lequel le Conseil régional des Pays de la Loire, le Conseil départemental de la Vendée et la Banque des Territoires s’associent pour les aider à surmonter l’impact économique de la crise sanitaire. Le Département va abonder ce fonds régional « Résilience » d’aide économique aux entreprises à hauteur de 1 400 000 euros, à parité avec le Conseil régional. « Notre participation au fonds territorial "Résilience" s’inscrit dans une mobilisation que nous voulons totale », souligne Yves Auvinet, président du Conseil départemental de la Vendée, dans un communiqué. « Un défi de cette ampleur nécessite une réponse collective et solidaire des territoires » salue pour sa part Christelle Morançais, présidente du Conseil régional des Pays de la Loire. 

Concrètement, ce fonds proposera un accompagnement sous forme d’avance remboursable forfaitaire, en fonction du chiffre d’affaires annuel de l’entreprise, à destination des entrepreneurs, micro-entrepreneurs et petites entreprises dont l’activité est impactée par la crise sanitaire. Le plafond de l’aide est fixé à 10.000 euros. 

Un dispositif complémentaire au fonds départemental de secours d’urgence 

Ce dispositif économique est complémentaire au fonds départemental de secours d’urgence, que le Département a annoncé parmi 13 mesures d’urgence, et qui est en place via les sites internet de la Chambre de Commerce et d’Industrie, de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat et de Vendée Expansion, qui accompagnent le Conseil départemental de la Vendée dans cette démarche de solidarité. Sont concernés les chefs d’entreprise de l’artisanat, du commerce, des services et des indépendants du tourisme qui traverseraient de graves difficultés personnelles à cause de l’impact économique de la crise sanitaire. 

Par ailleurs, le Département annonce travailler à d’autres dispositifs pour accompagner celles et ceux qui en auront besoin, et notamment les entreprises : elles joueront un rôle essentiel dans l’indispensable relance économique à l’issue du confinement. 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours