Conseil départemental de la Vendée

Protéger les enfants en danger

Publié le 29/05/2019 à 15:45

Violences physiques, conditions de vie mettant en danger la santé de l’enfant… En Vendée, chaque année, plusieurs centaines de signalements de cas préoccupants sont transmis à l’autorité judiciaire. Ce mercredi 29 mai, un protocole d’accord relatif au traitement de ces signalements a été signé par tous les acteurs* de la protection de l’enfance. 

« C’est un devoir d'effectuer un signalement en cas de mise en danger d’un mineur » insiste Yves Auvinet, le président du Département. Ce protocole d’accord relatif au traitement de l’information préoccupante et du signalement concernant les mineurs en Vendée engage en effet tous les signataires* à dénoncer à l’autorité administrative (le Département) et à l’autorité judiciaire (le tribunal de La Roche-sur-Yon), les privations, les sévices ou les atteintes sexuelles infligées à un mineur. L’Aide sociale à l’enfance du Département accompagne actuellement 2577 jeunes. 57% sont âgés de moins de 15 ans. 

7j/7 et 24h/24h 

Les services du Département sont joignables 7j/7 et 24h/24 pour recueillir une information préoccupante sur un mineur en danger. La Cellule de recueil des informations préoccupantes (Crip) est joignable du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h au 02 28 85 88 85 ou par mail. En dehors de ces horaires, vous pouvez composer le 119. 

Un Observatoire vendéen de la protection de l’enfance 

La première assemblée plénière de l’Observatoire vendéen de la protection de l’enfance (OVPE) s’est tenue en amont de la signature du protocole d’accord. Sous l’autorité du président du Département, l’OVPE réunit l’ensemble des personnes concernées par la protection de l’enfance, de l’usager au représentant des services du Département et des autorités judiciaires en passant par les associations en lien avec le sujet. Il est chargé de recueillir l’ensemble des données sur la protection de l’enfance en Vendée et de favoriser l’articulation entre les différents acteurs concernés. 

*Le président du Département de la Vendée,  le procureur de la République de La Roche-sur-Yon, la présidente du Tribunal de grande instance de La Roche, la procureur de la République des Sables, le directeur diocésain de l’Enseignement catholique, la directrice académique des services de l’Éducation nationale, la directrice de la Protection judiciaire de la jeunesse, la présidente de l’Association des maires, le président de l’Ordre des médecins, le directeur du Centre hospitalier départemental et le directeur du Centre hospitalier Georges Mazurel. 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

  • Aucune actualité n'a été publiées depuis 15 jours.