Conseil départemental de la Vendée

Collège Soljenitsyne: un site ultra- moderne

Publié le 05/10/2012 à 14:50
Modifié le 12/10/2012 à 16:43
Cela fait déjà 3 ans qu’a été inauguré le collège Alexandre Soljenitsyne d'Aizenay, entièrement financé par le Conseil Général. De superbes locaux, entourés de verdure et dotés des équipements les plus modernes en matière d'économie d'énergie.

Alexandre Soljenitsyne : l'exemple de la résistance à l'oppression

Mars 1993. Un géant foule la terre vendéenne. De retour d'exil des Etats-Unis et avant de retrouver son sol natal de Russie, Alexandre Soljenitsyne a choisi de faire une unique escale, aux Lucs-sur-Boulogne, village martyr de la Révolution française.  

Pour quelques heures, la commune devient la tribune, du haut de laquelle le prophète de la liberté lance son message au monde. Torturé, jeté au goulag puis finalement expulsé par le régime soviétique dont il ne cesse de dénoncer le mal intrinsèque, l'auteur de l'Archipel du goulag est plus qu'un symbole. L'exemple vivant de la résistance à l'oppression des corps et des âmes, organisée par un système communiste qui aura, durant plus de soixante-dix ans, anéanti l'idée même d'humanité.  

En proposant de nommer le collège d'Aizenay Alexandre Soljenitsyne, le Conseil Général lègue aux jeunes générations l'héritage d'un homme qui, par sa parole et ses écrits, se fit le défenseur inlassable de la dignité humaine et de la liberté des peuples.  

Et pour que nul n'oublie l'horreur que fût, au même titre que le nazisme, le totalitarisme communiste dans les pays de l'est. Malheureusement souffrant, Alexandre Soljenitsyne s'est vu dans l'obligation de décliner l'invitation du Conseil Général. C'est donc son fils, Iliat, qui l'a représenté à la cérémonie d'inauguration de l'établissement.