Conseil départemental de la Vendée

Coronavirus : le LEAV prêt pour faire les analyses

Publié le 25/04/2020 à 13:39
Modifié le 25/04/2020 à 13:40

Le Département de la Vendée est dans les starting-blocks pour débuter les dépistages au LEAV. Le 5 avril dernier, l’arrêté préfectoral donnait l’autorisation au laboratoire de réaliser le diagnostic des infections Covid-19. « Nous n’étions pas habilités à traiter de la biologie humaine mais nous avions toutes les compétences humaines et matérielles », explique Philippe Nicollet, directeur du LEAV qui a commandé des réactifs en prévision des demandes d’analyses. Le LEAV dispose désormais de 6 000 réactifs pour réaliser ces analyses ».La structure départementale attend désormais le feu vert de l’Agence régionale de Santé et de la préfecture de Vendée pour recevoir les écouvillons à traiter. 

Une capacité de 500 analyses par jour 

Le LEAV qui est fermé au public depuis le confinement, avait mis en place un sas biosécurisé pour la réception de tous ces tests sensibles. Pour traiter ces demandes, il possède une équipe de cinq techniciens en biologie moléculaire qui peuvent être renforcés par trois autres techniciens. « Nous avons une capacité technique de réaliser 500 analyses par jour, explique Cécile Barreau vice-présidente du Département en charge des Territoires et des Collectivités. Les résultats de ces analyses peuvent ensuite être prêts dans un délai de 48 à 72 h.» Pour mémoire, dans le suivi des tests PCR (réaction de polymérisation en chaîne), il y a trois phases distinctes : le prélèvement, l’analyse puis l’interprétation. Le LEAV est missionné pour réaliser les analyses biologiques des tests qui lui sont livrés, la phase 2. 

Le Département volontaire dès le mois de mars 

Début avril, Yves Auvinet, président du Département, avait écrit au ministre de la Santé pour pouvoir disposer de cette autorisation et ainsi réaliser un grand nombre de tests notamment dans la perspective du déconfinement. Depuis le 5 avril avec l’arrêté préfectoral pris en application du décret n°2020-400, le LEAV a été autorisé à réaliser le diagnostic des infections de Covid-19. Il a commandé les 2 réactifs nécessaires aux analyses. Le 1er a été livré il y a quelques jours maintenant et le 2nd est arrivé cette semaine. Le LEAV attend désormais les directives pour réaliser ces analyses. « Nous avions les équipes et les équipements pour gérer ces situations de crise, nous l’avons démontré avec l’usine Lubrizol. Nous avons désormais le matériel pour faire les analyses du Covid-19, se félicite Cécile Barreau. Il faut que les choses se mettent en place pour que les tests massifs se fassent rapidement dans l’intérêt des Vendéens et des Français ». 

La semaine prochaine, retrouvez notre reportage au LEAV dans l’unité dédiée aux analyses du Covid-19. 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

  • Aucune actualité n'a été publiées depuis 15 jours.