Conseil départemental de la Vendée

Covid-19 : 16 kits de dépistage rapide déployés en Ehpad

Publié le 12/11/2020 à 14:20
Modifié le 12/11/2020 à 14:35

Dès ce jeudi 12 novembre, 16 établissements de Vendée expérimentent un dispositif de tests salivaires avant une généralisation lorsque l’homologation aura été obtenue. 

Le Département de la Vendée a décidé, à titre expérimental, de fournir à plusieurs Ehpad et une résidence autonomie le matériel nécessaire pour réaliser les tests salivaires de la Covid-19. Ce test baptisé EasyCov permet d’obtenir les résultats en 40 minutes et ainsi de diminuer considérablement le risque de diffusion du virus au sein des établissements. Mais le Département insiste : « Il s’agit d’une protection supplémentaire. Le test EasyCov ne remplace pas les tests et mesures sanitaires en vigueur. »
Créé à Saint-Philbert-de-Bouaine par la société Tronico, ce test est qualifié par une étude clinique (87,5% de fiabilité). « EasyCov est en cours d’homologation par la Haute autorité de santé (HAS) », explique le Département. Si tel est le cas et que le matériel est opérationnel, « l’ensemble des établissements de Vendée seront équipés ». 

Résultat en 40 minutes 

Assuré par un professionnel de santé, le test EasyCov consiste à prélever 200 microlitres de salive (environ 4 gouttes) sous la langue du patient, soit à l’aide d’une pipette soit en crachant directement dans des tubes à essai. Le professionnel de santé mélange ensuite la salive avec des réactifs, puis il utilise une machine qui permet de chauffer les échantillons présents dans les tubes à essai.  

Au bout de 40 minutes, vient le temps des résultats : si le test EasyCov vire au jaune vif, le patient est positif, et si le test vire à l’orange, le patient est négatif. 

À noter que d’ici l’homologation attendue le 20 novembre, ce résultat devra être confirmé par un test PCR. 

Non douloureux 

Ce test peut être réalisé n’importe où et directement sur le terrain auprès de la personne suspectée d’être porteuse du virus et ne nécessite donc pas de déplacement dans un laboratoire.
Deuxième point positif : il offre des résultats très rapides : en 40 minutes la personne sait si elle est infectée par le virus ou non. Il est également très simple d’utilisation pour les équipes chargées de réaliser le test et non douloureux pour les testés. Ce test peut se décliner à grande échelle car le kit permet de réaliser jusqu’à 36 tests par heure et est moins cher que le test PCR. 

La mise à disposition de ces kits de tests salivaires représente un investissement de 97 000€ entièrement pris en charge par le Département. Expérimentation innovante, la Vendée sera le premier Département à mettre en œuvre un tel dispositif dans les Ehpad. 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours