Conseil départemental de la Vendée

RSA, la réinsertion par le travail

Publié le 05/10/2012 à 15:00
Modifié le 25/10/2012 à 15:52
Le Conseil général va faire du RSA un levier pour permettre au plus grand nombre de Vendéens de trouver un emploi.

Le RSA en Vendée: Activité et accompagnement personnalisé

« Le revenu de solidarité active, qui s'appuie sur l'expérience du RMI, a pour objet d'assurer à ses bénéficiaires des moyens convenables d'existence, d'inciter à l'exercice d'une activité professionnelle et de lutter contre la pauvreté de certains travailleurs salariés ou travailleurs indépendants, explique Gérard Villette, président de la commission des affaires sanitaires et sociales.    

   

"Le RSA repose sur deux principes : faire des revenus du travail le socle des ressources des individus et le principal rempart contre la pauvreté ; offrir à chacun un accompagnement social et professionnel performant pour accroître ses perspectives d'insertion" poursuit-il.   

   

C'est donc sur l'insertion par le travail et sur l'accompagnement personnalisé des bénéficiaires que va se fonder le RSA à la mode vendéenne.     

« Comme nous l'avions fait pour le Revenu Minimum d'Insertion et le Revenu Minimum d'Activité, nous utiliserons ce Revenu de Solidarité Active comme levier pour permettre au plus grand nombre de Vendéens d'occuper un emploi et de retrouver leur dignité par le travail, » résume Bruno Retailleau, président du Conseil général.   

   

Le travail, outil de réinsertion   

Le Département rejette toute logique d'assistanat et entend faire des Vendéens les acteurs de leur insertion.     

Formations, recherche d'emploi, stages, chantiers d'insertion, aide à la mobilité, micro-crédits, aides aux gardes d'enfants, la Vendée avait créé autour du RMI de nombreux outils. Le Département va mobiliser à nouveau tous ses moyens pour innover encore.   

Les bénéficiaires du RSA vont pouvoir s'appuyer sur les pôles emplois et bénéficieront des dernières innovations, comme celles de la Maison départementale de l'emploi et du développement économique (MDEDE).
Des aides concrètes leur permettront de lever les principaux obstacles à l'embauche, comme le manque de mobilité ou la garde des enfants.    

Un système de micro-crédit est même proposé à ceux qui voudraient créer leur propre entreprise. 

Les 13 communes de la Roche-sur-Yon Agglomération

• Aubigny - Les Clouzeaux
• Dompierre-sur-Yon
• Fougeré
• La Chaize-le-Vicomte
• La Ferrière
• La Roche-sur-Yon
• Landeronde
• Le Tablier
• Mouilleron-le-Captif
• Nesmy
• Rives de l'Yon
• Thorigny
• Venansault 

Boite à outils

Cliquez pour télécharger les logos 

Documents téléchargeables 

Charte utilisateur MDFSE
Téléchargement 709,51 kB

  

mon opération est éligible FSE - que dois-je faire