Conseil départemental de la Vendée

Le mölkky gagne en popularité ! (4/4)

Publié le 14/08/2020 à 15:54
Modifié le 14/08/2020 à 15:56

C'est la fin de notre série sur les jeux d’été. Pour clore celle-ci, nous vous présentons le mölkky, ce jeu finlandais qui fait de l’ombre aux traditionnelles parties de pétanque. 

Composé de 12 quilles en bois numérotées de 1 à 12, le mölkky (à prononcer meul-ku) est l’incontournable de nos étés. Que ce soit sur la plage, dans un parc ou dans un coin tranquille en ville, ce jeu de quilles venu tout droit de Scandinavie, fait un carton partout dans l’hexagone. À tel point que la France a déjà organisé deux fois le championnat du monde de mölkky et est la deuxième nation, après la Finlande, à pratiquer et à remporter des prix. 

Simple, transportable et fédérateur 

Nicolas, joueur passionné de 34 ans à Montaigu-Vendée, explique que « le mölkky est devenu extrêmement populaire car il est accessible, ses règles sont très simples, et il peut se jouer partout. Dans son jardin, son garage, sur le sable ou la pelouse, ce qui est idéal pour l’été ! ». Il est même possible d’y jouer dans son salon grâce à la version intérieure inventée par le nantais Clément Levesque. La taille des quilles est réduite et elles sont équipées d’une petite housse à lacer en feutre gris. 

« La première fois que j’ai joué au mölkky c’était en 2012. Un ami organisait un barbecue et nous a proposé ce jeu. Tout le monde a été conquis et depuis, c’est l’incontournable de soirée. On a même complètement abandonné la pétanque ! », explique Nicolas. Avec des amis on réfléchit à s’inscrire dans un club, en attendant, on participe régulièrement à des compétitions amateurs ». Un conseil ? « Il suffit d'un peu d'adresse (tout est dans l’épaule), d'une dose de stratégie et d'un brin de calcul mental ! ». 

Objectif 50 points 

Parfait mélange entre le bowling, la pétanque et le billard, ce jeu est très accessible, ce qui explique son succès. Le but est de parvenir à 50 points en jetant un bout de bois sur les quilles numérotées. Une fois au sol, il convient de les redresser là où elles sont tombées. Si vous en renversez plus d’une, vous marquez le nombre de points équivalent aux quilles tombées au sol. Si vous ne renversez qu’une quille, vous marquer le nombre de point de son numéro. Exemple : vous faites tomber la 7 et 8, vous marquez deux points. Vous faites tomber la 7, vous marquez 7 points. Mais attention, si vous dépassez 50, votre équipe redescend à 25. Si vous faites 3 lancers sans faire tomber de quilles, vous perdez. 

À vos marques, prêts, lancez ! 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

  • Aucune actualité n'a été publiées depuis 15 jours.