Conseil départemental de la Vendée

Zoom sur l'Iron man 70.3 Les Sables Vendée

Publié le 06/09/2020 à 15:12
Modifié le 07/09/2020 à 14:56

Dès l'aube, sous une magnifique lumière, les athlètes, hommes et femmes, disputant la 2e édition de L'Iron Man 70.3 des Sables d'Olonne Vendée s'élançaient pour cette épreuve sportive de haut niveau. Après avoir "avalé" pas moins d'1,9 km à la nage, 90km à vélo et 21,1km (semi-marathon) à la force des mollets, les athlètes ont bouclé la boucle de ce véritable exploit sportif. 

     

Devenir un "finisher" 

     

Si le résumé de l'épreuve tient en quelques mots, il faut faire preuve dans l'eau et sur route de beaucoup de patience, d'endurance et de combativité pour venir à bout de l'épreuve. Tout d'abord, les sportifs devaient remonter le chenal à la nage et rejoindre Port Olona pour se changer rapidement et foncer sur leurs deux roues. Place alors à quelque 90km à vélo à la force des mollets. Après avoir traversé la forêt d'Olonne, les marais et plusieurs communes du bocage, les athlètes étaient de retour à Port Olona pour la dernière épreuve, le semi-marathon. Les premiers, favoris comme Rudy Von Berg ou Anthony Costes, posaient leurs vélos quelques minutes seulement après la sortie de l'eau des derniers. Mais chaque concurrent accomplit cependant un véritable exploit en terminant cet Iron man : il devient un "finisher", le Graal.  

      

Rudy Von Berg et Justine Mathieux s'imposent 

      

Chez les hommes, en 3h44min, Rudy Von Berg s'impose cette année suivi du français Antony Costes (3h45min26s) et, en 3e position, de Pieter Heemeryck (3h46min54s).  

Chez les femmes, la française Justine Mathieux a franchi la première la ligne d'arrivée en 4h17min55s, suivie d'Alexandra Tondeur (4h19min11s) et de Fenella Langridge (4h19min21s). 

De son côté, Gwladys lemoussu (Saint-Jean-de-Monts triathlon) décroche une 3ème place dans sa catégorie d’âge (30-34 ans) : "Je deviens finisher de mon premier half/IRONMAN en 5’00’53!" Cap sur les Jeux paralympiques de Tokyo... 
À noter la présence de l'impressionnant athlète et mannequin Théo Curin, quadri-amputé. Le jeune homme a reçu une pluie d'applaudissements tout au long du parcours.  

© CD85  

www.ironman.com 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

  • Aucune actualité n'a été publiées depuis 15 jours.