Conseil départemental de la Vendée

Les championnats de France de surf pour la troisième fois en Vendée

Publié le 23/02/2021 à 18:17

Du 23 au 31 octobre 2021, les Sables-d'Olonne et Olonna surf club organiseront la 57e édition des championnats de France de surf. 

Le monde du surf sera tourné vers les Sables-d'Olonne à l’automne prochain. Du 23 au 31 octobre, la ville côtière vendéenne et ses 4km de plage accueilleront la 57e édition des championnats de France de surf. Après 1986, déjà aux Sables, et 2013 à Brétignolles-sur-mer, le Département de la Vendée accueillera la compétition pour la troisième fois. 

La plage de Tanchet comme spot principal 

« Connus et reconnus, nos spots de glisse sont incontournables et marient tous les éléments pour permettre une très belle compétition, rappelle Yannick Moreau, maire de la ville des Sables. Le surf est inscrit dans l’ADN des Sables-d’Olonne. Il suffit d’une balade sur notre remblai pour le vivre : les surfeurs sont là, toujours prêts à prendre une vague, sous le regard admiratif des promeneurs, petits et grands. » Les nombreux spots vendéens apportent se démarquent par leur beauté et leur tranquillité. Les 500 compétiteurs attendus sur 9 jours de compétitions pourront donc se départager sur trois d'entre eux qui ont été retenus : la plage de Tanchet, la grande plage de la baie des Sables et la plage de Sauveterre. Une fierté pour la Sablaise de 16 ans, Canelle Lebreton, qui a grandi sur ces vagues : « Je suis ravie que mes amis landais, basques et les îliens puissent venir surfer mes vagues ».  

« Cette épreuve constitue la plus importante compétition organisée sur le sol français en termes de compétiteurs, de titres attribués. Chaque année, c’est une véritable gageure de permettre à plus de 500 athlètes, espoirs et adultes, filles et garçons, métropolitains et iliens, de se retrouver pour l’échéance sportive majeure de l’année qui décerne le titre suprême de chaque catégorie », se réjouit Pascal Caduc, président du Olonna Surf Club.  

En effet, 9 disciplines sont au programme pour décerner les 39 titres nationaux mis en jeu : surf – shortboard, longboard, bodyboard, bodysurf, stand up paddle surfing, surf tandem, kneeboard, para surf et parasurf adapté, skimboard. "Le surf est un sport d'inclusion. On ne fait pas de différence entre les valides et le handisurd", rappelle Jacques Lajuncomme, président de la Fédération française de surf. Dans ces disciplines, les surfeurs vendéens tenteront de remporter le titre national. En 2019 à Hossegor, 8 d'entre eux sont montés sur la boîte et 3 ont été sacrés champions de France : Hina Conradi, Tugdual Siret et Philippe Naud. 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours