Conseil départemental de la Vendée

Sébastien Destremau ferme le Vendée Globe 2016

Publié le 11/03/2017 à 15:56

En 124 jours, 12 heures, 38 minutes et 18 secondes, Sébastien Destremau a clôt ce Vendée Globe 2016. Dernier certes, mais pas peu fier d'en avoir terminé avec l'Everest des mers : "Depuis la première édition, il y a eu 8 premiers, 8 deuxièmes, 8 troisièmes... mais aujourd'hui, je suis extrêmement heureux de pouvoir dire que je suis le premier dix-huitième", a-t-il affirmé, non sans humour, sur le podium de Port Olona. 

"Mon bateau ? Une bicyclette sans dérailleur !" 

Parti des Sables d'Olonne le 6 novembre dernier "en aventurier", Sébastien Destremau aura connu des galères avant même son départ. Avec le plus ancien bateau de la flotte, sans quille pendulaire ni dérive, un budget plus que serré, un mât brisé et remplacé quelques semaines avant le grand jour, le skipper ne s'est jamais découragé : C’est un concentré de simplicité, une bicyclette sans dérailleur ! » avait-il prévenu. Pendant son tour du monde, il navigue sans démarreur, qui le lâche dans les premières semaines, puis quasiment toujours seul, à l'arrière de la course. Mais à chaque fois qu'il quitte un océan, c'est avec sa bonne humeur, qu'il le "referme" avec sa clé, bricolée avec un cintre et des morceaux de bois. 

Il l'a assuré, Sébastien Destremau reviendra au Vendée Globe 2020, confirmée par Yves Auvinet, président du Département : "Cette édition a été une réussite sur tous les plans : sportif mais aussi humain. Il n'y a qu'à voir la foule venue aujourd'hui pour s'en rendre compte. Sans les supporters et les 197 bénévoles de cette édition, tout est réuni pour que l'événement soit de retour dans quatre ans !

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

  • Aucune actualité n'a été publiées depuis 30 jours.