Conseil départemental de la Vendée

Il y a 4 ans, Armel Le Cléac'h remportait le 8e Vendée Globe

Publié le 19/01/2021 à 16:37
Modifié le 19/01/2021 à 16:54

Il y a 4 ans jour pour jour, Armel Le Cléac’h en terminait avec le Vendée Globe. Après 74 jours 3 heures et 35 minutes il remportait la 8e édition de l’Everest des mers et établissait un nouveau record.  

Il est 16 h 37 le jeudi 19 janvier 2017 quand Armel Le Cléac’h passait la ligne d’arrivée aux Sables-d’Olonne. « C’est énorme c’est une émotion incroyable je ne me rends pas trop compte de ce qu’il m’arrive, décrivait le néo-vainqueur avant d’être pris par l’émotion. C’est énorme ! C’est une émotion incroyable ! Je réalise que j’ai fait quelque chose d’énorme, c’est génial. Je n’ai rien lâché, pas un mètre ! Je la voulais tellement cette victoire. J’ai réussi, je suis trop content ! » 

« C’était un moment très fort » 

Après deux participations et deux deuxièmes places, « le Chacal » remportait enfin le Vendée Globe. En prime de ce succès, il réalise un nouveau record en parcourant le tour du monde à la voile, en solitaire, sans escale et sans assistance en 74 jours 3 heures et 35 minutes. Soit 3 jours 22 heures et 41 minutes de moins que François Gabart en 2013. 

Alors que la flotte du Vendée Globe 2020 est à plus d’une semaine de l’arrivée, Armel Le Cléac’h sait qu’il conservera encore pendant quatre ans le record du Vendée Globe. Présent sur le plateau du  Vendée Live ce mardi 19 janvier, il est revenu sur sa victoire : « C’était un moment très fort. À l’arrivée il y a tout qui lâche. On est sous pression depuis presque trois mois et la cocotte-minute explose. C’est normal, c’est humain. Ça fait du bien, c’est des larmes de bonheur, des larmes de joie. C’était un grand moment pour moi et les gens qui étaient sur l’eau le 19 janvier 2017. » 

« Celui qui me succèdera au palmarès sera un grand marin » 

« Quand on est marin, qu’on aime la voile et la compétition, une victoire sur le Vendée Globe c’est important. On est peu nombreux, on est 7, a rappelé Le Cléac’h. C’est une victoire forte dans une vie, dans une carrière. » L’ancien vainqueur sur Banque Populaire a ensuite eu un mot pour le skipper qui lui succèdera : « Quand on voit le scénario de ces derniers jours ça promet un suspense incroyable, avec la difficulté de donner un vainqueur potentiel. Celui qui me succèdera au palmarès sera un grand marin, et surtout quelqu’un qui aura su bien gérer cette fin de course avec les pièges qu’ils ont encore devant eux. » 

Revivez l’arrivée d’Armel Le Cléac’h le 19 janvier 2017 : 

 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours