Conseil départemental de la Vendée

Le Réseau Local Vendée « Manger local, ce n’est pas banal » s’étoffe

Publié le 13/06/2016 à 18:54
Modifié le 13/11/2017 à 17:31

Créé en décembre 2014, le réseau départemental « Manger local «  organise sa 2ème rencontre entre producteurs et chefs de cuisine collective, le 15 juin à la CCI. Au menu : plus de produits locaux dans les assiettes des restaurants collectifs. 

Le Conseil départemental de la Vendée, l’Association des Maires et la Chambre d’agriculture de la Vendée ont initié, il y a près de deux ans,  ce réseau « Manger local » pour promouvoir les produits agricoles de proximité auprès du grand public et au sein des restaurations collectives.  En Vendée, 119 000 repas sont servis chaque jour dans 1220 établissements de restauration collective. Ce mercredi 15 juin, à partir de 15h, à la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Vendée, à la Roche-sur-Yon, les chefs de cuisine, les gestionnaires de restaurants collectifs, les élus, vont pouvoir échanger avec plus de 20 fournisseurs de produits locaux, comme Arrivé-Maître Coq, Vendée Loire Viande, Fil’Mer, le Groupement Manger bio en Vendée... L’objectif  est de permettre l’échange d’expériences entre ces acteurs du « Manger local ». Au final, il s’agit de développer les circuits courts pour que les restaurants collectifs profitent au mieux des produits locaux. « Chacun est complémentaire dans la démarche et ça ne marchera que si on avance ensemble » a souligné Yves Auvinet, le Président du Conseil départemental de la Vendée. 

Le Département accompagne la restauration collective 

« Manger local, ce n’est pas banal », mais parfois c’est compliqué ! Les règles juridiques et administratives des marchés publics peuvent être un obstacle à la volonté de consommer local. Pour faciliter les démarches, « nous allons éditer un guide sur l’approvisionnement local dans les appels d’offre » a annoncé Yves Auvinet. Ce guide sera publié à l’automne 2016. 

Un observatoire vendéen de la restauration collective a également été créé. Il est chargé d’analyser la part de l’approvisionnement local dans les cuisines des 32 collèges publics de Vendée. Les chefs de cuisine (agent du Département) et gestionnaires (agent de l’Etat) seront également formés aux circuits courts. Des objectifs chiffrés de produits locaux à intégrer dans les menus seront fixés. 

Le Département soutient, par ailleurs, la plateforme de traitement des légumes BIO mise en place par l’association ARIA 85. Les légumes sont lavés, épluchés et coupés sur place pour permettre un gain de temps pour les cuisiniers des collèges. Le Département souhaite que cette plateforme s’ouvre également aux produits non-biologiques. 

Plus de 100 adhérents au Réseau Local Vendée 

Parmi les 117 membres du Réseau Local Vendée figure le GAEC Le Châtaigner.  Situé à Aizenay, le GAEC Le Châtaignier est une exploitation familiale dirigée par 4 associés : Patrick, Chantal, Ludovic et Eddy Gautier. L’exploitation produit, transforme du lait de vache et commercialise en circuits courts du lait cru, des yaourts, du fromage blanc et de la crème fraîche. « Sur un million cinq cents mille litres de lait que nous produisons chaque année, trois cents mille sont destinés au circuit court » précise Patrick Gautier. Le GAEC Le Châtaignier fournit notamment la société Restoria, les restaurants scolaires d’Aizenay, et aussi le restaurant administratif basé à la Roche-sur-Yon. 

Renseignements complémentaires : mangerlocal.vendee.fr 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Cahier de recettes de collégiens