Conseil départemental de la Vendée

Le Conseil départemental en session à Montréverd

Publié le 18/03/2016 à 17:28
Modifié le 04/10/2017 à 10:23

Le 18 mars, le Conseil départemental a ouvert la session consacrée au Budget 2016 à Montréverd (St Sulpice-le-Verdon). En effet, c'est notamment sur cette commune (au logis de La Chabotterie) que le Département organise un week-end d'animations autour de la Commémoration du 220e anniversaire de la capture et de l'exécution du Général Charette. 

Un budget responsable  

Yves Auvinet, président du Conseil départemental, a introduit la séance en présentant les grandes orientations de ce budget 2016. Un budget marqué par des contraintes importantes, notamment en raison de la baisse des dotations de l'Etat. "C'est un budget responsable qui nous permet de prévoir l'avenir et de faire des choix. En 2016, les efforts de gestion seront poursuivis. Il en va de notre capacité à investir. Je suis conscient que les choix que je propose sont difficiles, ils sont parfois douloureux, mais nous devons les faire. Pour faire face aux multiples désengagements de l'Etat, nous n'avons pas d'autres solutions".  

Un budget au service de la Vendée active 

Première priorité énoncée par le président du Conseil départemental : être au service de la Vendée active. Les investissements volontaristes sont poursuivis : déploiement du Plan collèges (avec l'ouverture à la prochaine rentrée du collège de La Mothe-Achard), désenclavement numérique, travaux routiers (36 millions dont 17 rien que pour le désenclavement), infrastructures portuaires... "Notre objectif : bâtir la Vendée de demain", a résumé Yves Auvinet. 

Refus de laisser les plus fragiles au bord de la route 

"La seconde priorité de ce budget, c'est de soutenir les Vendéens les plus fragiles. En 2016, nous consacrerons 280 millions d'euros aux différentes solidarités, a poursuivi Yves Auvinet. Cela concerne nos dispositifs liés au handicap, nos aides aux personnes âgées, notre soutien à l'enfance et à la famille, nos actions visant à favoriser l'emploi et l'insertion...

Le président du Conseil départemental a enfin évoqué les bouleversements institutionnels provoqués par la loi Notre. "L'accompagnement des communes et des intercommunalités est une des grandes missions du mandat actuel, a rappelé Yves Auvinet. Notre accompagnement passera essentiellement par le dispositif de contractualisation. Ce dispositif sera présenté dans les mois qui viennent".  

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

VIDEO - Ma Vendée j'y tiens !

VIDEO - L'ADN de la Vendée

VIDEO - Sondage IFOP