Conseil départemental de la Vendée

Le budget 2019 en point de mire

Publié le 08/02/2019 à 18:43
Modifié le 11/02/2019 à 10:18

« Nous ne sommes pas d’accord avec les orientations de l’État mais nous devons faire avec. Le Département devra poursuivre son cap : une gestion rigoureuse et un volontarisme au service des Vendéens pour préparer la Vendée de demain. » C’est par ces mots qu’Yves Auvinet a introduit la première session départementale de l’année 2019. Le président du Département a rappelé l’objectif du Conseil départemental qui prépare son budget en surveillant les recettes et en contenant les dépenses de fonctionnement. « Nous devons être exemplaire dans la gestion des comptes publics. Ce n’est pas l’argent du Département, c’est celui du contribuable. » Un budget qui sera aussi volontariste avec des prévisions d’investissement à hauteur de 123 M€. 

L’assemblée départementale a également adopté deux motions. La première en faveur du maintien des services publics ferroviaires à Luçon que cela soit la desserte et les services publics associés. Les conseillers départementaux ont également adopté une motion, contribution au grand débat national qui selon son président « résume le cri du cœur des territoires : la France doit en finir avec le centralisme. Il faut laisser les territoires s’organiser avec les compétences indispensables et la nécessaire autonomie fiscale. » Les élus se retrouveront le 22 mars à l’Hôtel du Département à La Roche-sur-Yon pour débattre et voter le budget 2019. 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

  • Aucune actualité n'a été publiées depuis 7 jours.

VIDEO - Ma Vendée j'y tiens !

VIDEO - L'ADN de la Vendée

VIDEO - Sondage IFOP