Conseil départemental de la Vendée

Le Conseil Général adopte le nouveau plan d’élimination des déchets

Publié le 05/10/2012 à 14:54
Modifié le 11/10/2012 à 14:48
Le civisme écologique des Vendéens est à la base du plan départemental d’élimination des déchets ménagers qui vient d’être adopté par l’Assemblée départementale.

Environnement et civisme au programme

Réduire et trier. Telle va être désormais la devise des Vendéens à l'heure de sortir les poubelles.   

Le Conseil Général vient en effet d'adopter un nouveau plan départemental d'élimination des déchets, respectueux de l'environnement et économique, qui s'appuie sur le civisme écologique de chacun.        

La Vendée est ainsi le premier département de France à bénéficier d'un plan conforme à la nouvelle réglementation. Le dispositif qui a été retenu met particulièrement l'accent sur la préservation de l'environnement et interdit clairement toute incinération de déchets ménagers dans le département.    

Le plan le plus économique   

Il est également plus économique de 30% que tous les autres dispositifs étudiés. Les premiers acteurs concernés sont les Vendéens, à qui il est demandé un double effort : réduire au maximum leur volume de déchets, notamment les emballages, les sacs plastiques et les prospectus, et trier avec encore plus de soin verres, emballages, journaux, magazines et déchets toxiques.     

Pour ceux qui en ont la possibilité, les déchets fermentescibles auront vocation à être déposés dans un biocomposteur individuel ou une plate-forme collective de biocompostage.    

Malgré tout, il restera des déchets non triés ou impossibles à trier, comme par exemple les emballages mixtes en plastique et carton, les papiers et les cartons souillés ou encore les textiles sanitaires. Pour ceux-là, le Conseil Général a fait le choix du Tri Mécano Biologique.      

    

Être maître de ses déchets   

Sur les 410 000 tonnes de déchets ménagers produits par la Vendée, 170 000 devraient ainsi prendre la direction des cinq unités de Tri Mécano Biologique qui seront construites dans le département.     

Il ne s'agit pas de se substituer au tri individuel effectué par les particuliers, mais de le parfaire pour séparer la matière inerte de la matière fermentescible. Cette dernière servira à faire du compost, tandis que la matière inerte sera enfouie dans des centres prévus à cet effet, dont la taille a été volontairement limitée.     

Avec ce plan, la Vendée sera entièrement maîtresse de ses déchets ménagers, qui seront tous traités ou éliminés dans le département, dans les meilleures conditions pour préserver l'environnement.Pour aller plus loin, une vidéo présentant le nouveau plan des déchets ménagers et assimilés de Vendée est à la disposition de chacun sur le site Internet du Conseil Général, rubrique vidéo.    

Neuf minutes d'images et d'explications qui passent en revue les différents aménagements prévus et permettent de comprendre l'importance de l'implication de chacun pour l'avenir. 

   

   

   

    

VIDEO - Ma Vendée j'y tiens !

VIDEO - L'ADN de la Vendée

VIDEO - Sondage IFOP