Conseil départemental de la Vendée

L'Observatoire Départemental de l'Eau

Publié le 08/01/2015 à 15:16
Modifié le 24/06/2016 à 11:37
L'Observatoire Départemental de l'Eau a été créé en 2000 et associe des structures de l'Etat, du Département et de l'Agence de l'Eau Loire Bretagne.

En 2015, il est rattaché à l'Observatoire Départemental de l'Environnement en s'étendant aux thématiques du climat, de l'air, de l'agriculture, de la pêche et de l'aquaculture et des espaces naturels.


Retrouvez toutes les données de la thématique EAU dans ce dossier.

Suivi qualitatif des eaux distribuées

  

  

  

  

La réglementation

   

La surveillance sanitaire est encadrée par des directives européennes reprises dans le code de la santé publique. Cette règlementation sanitaire prend en compte l'évolution des connaissances techniques, scientifiques et épidémiologiques. 

Pour assurer la protection de la population vis-à-vis des risques sanitaires potentiels, le décret n°94-841 du 26 septembre 1994 définit une surveillance sanitaire des eaux d'alimentation. Elle porte notamment sur le suivi du respect des exigences de qualité microbiologiques, chimiques, physiques et organoleptiques de l'eau mise à disposition de la population. 

   

La surveillance sanitaire des systèmes de production et de distribution d'eau potable s'exerce à deux niveaux : 

une auto-surveillance du distributeur d'eau dans le cadre de sa prestation de service, 

- un contrôle sanitaire de l'Etat au titre de la sécurité sanitaire des populations, confié aux Agences Régionales de Santé (ARS). 

   

L'auto-surveillance de l'exploitant

   

Chaque distributeur d'eau veille en permanence au bon fonctionnement du service d'eau dont il a la charge. Il est tenu de prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir à chaque instant la qualité de l'eau produite et distribuée. Il doit signaler toute anomalie à l'ARS et prendre, en lien avec celle-ci, les mesures correctives appropriées. 

   

Le contrôle sanitaire de l'ARS

     

Au titre de ses missions de contrôle sanitaire de la distribution publique d'eau potable, l'Agence Régionale pour la Santé intervient à plusieurs niveaux : 

- la gestion des autorisations et des obligations réglementaires : autorisations de captage, mise en place des périmètres de protection, autorisation des filières de traitement, conformité des matériaux constituants les réseaux publics et privés, conformité des éléments de protection pour éviter les phénomènes de "retours d'eaux" dans les réseaux publics), 

- le contrôle des installations de captage, de production et des installations de distribution, par des vérifications inopinées ou des inspections programmées, 

- l'évaluation de l'auto surveillance instaurée par le distributeur d'eau, 

- la programmation et la mise en œuvre du programme analytique règlementaire de la ressource en eau, de l'eau traitée sur les sites de production et de l'eau distribuée par les réseaux, 

la diffusion des résultats du contrôle analytique réglementaire (mairie, consommateur,…) 

- la gestion des anomalies détectées en lien avec le distributeur d'eau et la collectivité, 

- l'incitation à la mise en œuvre de mesures d’amélioration des adductions d'eau potable (schémas directeurs, création de documents d'information,…) en lien avec l'ensemble des partenaires concernés pour les ressources en eau, pour les ouvrages de captages et de production ainsi que pour le réseau de distribution, 

- l'anticipation et la préparation à la gestion de crises en cas de dysfonctionnements majeurs en lien avec le distributeur d'eau, les collectivités et les instances préfectorales. 

  

Le suivi de la qualité des eaux distribuées en Vendée

  

La qualité de l’eau potable distribuée est estimée en fonction de différents paramètres. Vous trouverez sous cette rubrique les bilans concernant la dureté, les nitrates et les pesticides en Vendée. 

  

Le calcaire dans l’eau distribuée en Vendée

   

La dureté de l'eau distribuée en Vendée - Année 2014

En Vendée, l’eau distribuée est majoritairement issue d’eaux de surface et donc souvent douce, comprise entre 10 et 20°F. 

Sur les zones alimentées par des eaux souterraines issues du massif granitique, ou par des eaux de nappe alluviale, il peut être observé une dureté inférieure à 10°F. A l’inverse, sur certaines zones du Sud Vendée, alimentées par des eaux issues du bassin géologique calcaire, la dureté peut dépasser 30°F. 

   

Télécharger la carte de la dureté de l'eau distribuée en Vendée (ARS - 2014) 

  

        

La qualité bactériologique de l'eau distribuée en Vendée

   

En Vendée, l’eau distribuée est de très bonne qualité bactériologique : absence de germes témoins de contamination fécale dans 100 % des prélèvements et absence de coliformes totaux dans plus de 95 % des prélèvements. 

   

Télécharger la carte de la qualité bactériologique de l'eau distribuée en Vendée (ARS - 2014) 

  

  

   

Les nitrates dans l'eau distribuée en Vendée

   

En Vendée, l’eau distribuée  est de bonne qualité, respectant en permanence la limite de qualité de 50 mg/l fixée pour les nitrates. Les teneurs moyennes observées sont globalement comprises entre 10 et 25 mg/l. 

   

Télécharger la carte Teneurs en nitrates dans les eaux distribuées en Vendée (ARS - 2014) 

  

   

   

Les pesticides dans l'eau distribuée en Vendée

   

En Vendée l’eau distribuées est globalement de bonne qualité, respectant les limites de qualité fixée pour les pesticides. 

   

Télécharger la carte teneurs en pesticides dans les eaux distribuées en Vendée (ARS - 2014) 

     

   

   

Pour en savoir plus...

   

Consulter également :