Conseil départemental de la Vendée

Une zone humide d’importance internationale

Publié le 14/03/2017 à 10:45
Modifié le 14/03/2017 à 10:49

Le Delta de l’Ebre en Espagne, les plaines d’inondation du Mississippi aux États-Unis, ou encore La Camargue l’étaient déjà. Le site Natura 2 000 « Marais breton, baie de Bourgneuf, île de Noirmoutier et forêt de Monts » l’est depuis cette année : site Ramsar - zone humide d’importance internationale. 

L’annonce de la labellisation a été faite lors de la journée mondiale des Zones Humides, le 2 février 2017. Elle vient récompenser le travail mené depuis quatorze ans par l’Association de la Baie de Bourgneuf. Composée des élus locaux, elle porte et anime la démarche Natura 2 000 et maintenant celle de Ramsar. « L’inscription d’un site à la convention de Ramsar ne crée pas d’obligations réglementaires ni d’effets juridiques spécifiques » explique-t-on à l’Association de la Baie de Bourgneuf. Le site s’étend sur près de 56 000 hectares et préserve un trésor inestimable. 

Une biodiversité exceptionnelle 

Triton crêté, campagnol amphibie, leste grands stigmas, pélobate cultripède, loutre d’Europe, anguille d’Europe… La liste des espèces les plus emblématiques de cet espace est longue et non exhaustive. C’est également le premier site français de reproduction de nombreux oiseaux, comme la barge à queue noire (70 % de la population française), le vanneau huppé, le chevalier gambette, l’échasse blanche, le hibou des marais. Il accueille une part importante d’au moins deux populations uniques sur le littoral atlantique français avec la gorgebleue à miroir et la cynoglosse des dunes. 

2300 sites Ramsar dans le monde 

La convention sur les zones humides a été adoptée à Ramsar en Iran, le 2 février 1971. La France a ratifié ce traité intergouvernemental en 1986. L’objectif premier de cette convention est de valoriser à l’échelle internationale les territoires de zones humides et les acteurs de leur gestion durable. Neuf critères conduisent à l’obtention du label Ramsar. Parmi eux, la richesse de la biodiversité et notamment la présence d’espèces rares et vulnérables. En 2017, sept sites (un en France, cinq à Madagascar, et un en Birmanie) ont obtenu le sésame. Le Marais breton-baie de Bourgneuf est le 2 283e site Ramsar au monde, et le 45e en France. 

Renseignements : 

Association pour le Développement du Bassin-Versant de la Baie de Bourgneuf 

02 51 39 55 62 

contact@baie-bourgneuf.com 

www.baie-bourgneuf.com 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

  • Aucune actualité n'a été publiées depuis 15 jours.