Conseil départemental de la Vendée

Un bac à chaîne pour relier les 2 rives de la Mère à Vouvant

Publié le 12/07/2017 à 22:08

Inauguration, mercredi 12 juillet à Vouvant, du bac à chaîne sur l’Espace Naturel Sensible des « Rives de la Mère », en présence de Cécile Barreau, vice-présidente du Conseil départemental et Jacky Roy, maire de Vouvant. 

Bonne nouvelle pour les promeneurs : la Mère à Vouvant est désormais franchissable! Un bac à chaîne permet en effet de relier les deux rives du cours d’eau. Il offre aux habitants et visiteurs la possibilité de boucler un itinéraire de promenade. « Avant le bac à chaîne, nous devions rebrousser chemin, témoigne un Vouvantais. Aujourd’hui il est possible de longer La Mère et de la traverser pour rejoindre notre point de départ ». La Mère, affluent de la rivière la Vendée, embrasse le centre bourg de Vouvant. Cette petite cité de caractère, plus beau village de France, 8e village préféré des Français, accueille plus de 80 000 visiteurs en juillet et août. « C’est un lieu d’exception où l’on s’efforce de concilier développement et gestion de l’héritage patrimonial, et valorisation auprès du public », a déclaré Cécile Barreau, vice-présidente du Conseil départemental de la Vendée, ce mercredi 12 juillet lors de l’inauguration du bac à chaîne installé sur un Espace Naturel Sensible (ENS). « Le Département protège plus de 2600 ha d’Espace Naturel Sensible dont 5 ha à Vouvant, souligne Cécile Barreau. Le Conseil départemental est en charge de les aménager et de les valoriser pour permettre au public de les apprécier ». Outre le bac à chaîne des Rives de la Mère, le Département réalise des aménagements sur une centaine d’ENS, avec par exemple des aires d’accueil, des itinéraires de randonnée, des postes de pêche, des points d’observation... En 2017, 70 sorties nature thématiques, guidées et gratuites sont proposés d’avril à novembre. 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

  • Aucune actualité n'a été publiées depuis 7 jours.