Conseil départemental de la Vendée

Rouler au gaz naturel dans toute la Vendée

Publié le 28/04/2017 à 18:11

La Vendée fait un pas de plus vers des transports plus écologiques. Après avoir développé son réseau de bornes de recharge publiques pour véhicules électriques, le SyDEV (service public des énergies vendéennes) se lance dans de nouvelles sources d'énergie alternatives pour la mobilité et en premier lieu, le gaz naturel. Ainsi, sept stations GNV et bioGNV vont faire leur apparition en Vendée à l'horizon 2025. Deux d'entre elles seront même opérationnelles d'ici la fin de l'année : à Mortagne-sur-Sèvre, via un projet porté par l'unité de méthanisation Agribiométhane, et à La Roche-sur-Yon. Les autres se situeront dans les secteurs de Challans, Boufféré, Olonne-sur-Mer, Fontenay-le-Comte. "Ces emplacements ont été choisis en fonction des projets de méthanisation et de la répartition du parc de véhicules légers et de poids lourds", note Alain Leboeuf, président du SyDEV. 

Jusqu'à 4000 véhicules GNV en 2030 

Car ce sont avant tout les transporteurs routiers qui sont concernés par ce nouveau carburant. Avec des réductions des émissions de gaz à effet de serre de 10% par rapport au gazole et de 30 à 70% concernant les émissions d'oxydes d'azote, les véhicules lourds pourront notamment s'adapter aux nouvelles règles de circulation dans les centres villes urbains. D'ici 2025, 600 nouveaux poids lourds roulant au GNV pourraient ainsi faire leur apparition sur les routes vendéennes, et même jusqu'à 4000 véhicules (particuliers, y compris) en 2030. 

Le schéma de déploiement sera révisé tous les deux ans, suivant l'évolution du marché des véhicules GNV et bioGNV et suivant l'évolution des territoires et l'intérêt des entreprises et des collectivités pour ce "carburant vert". 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Charte de Signalisation d'information locale

Transports Vendée

Circulation hivernale