Conseil départemental de la Vendée

Vote du budget 2017

Publié le 31/03/2017 à 15:10
Modifié le 20/04/2017 à 16:19

Le budget primitif 2017 du Conseil départemental de la Vendée a été adopté le vendredi 7 avril. Un budget pragmatique et ambitieux. 

«  Nous allons devoir voter un budget responsable et efficace, en pensant à 2018, 2019 et 2020, avec un seul objectif : être au service des Vendéennes et des Vendéens, et bâtir la Vendée de demain » avait annoncé le 31 mars, Yves Auvinet, le président du Département, à l’occasion de la session d’ouverture.  Le budget primitif 2017 se monte à 810,4 millions d’euros dont 234,1 millions d’euros en investissement. 

Un budget contraint mais ambitieux 

Pour 2017, le Département doit faire face à une baisse sensible de ses recettes, notamment des dotations de l’État. « Nous accusons une baisse cumulée de nos recettes d’environ 19 millions d’euros » explique Serge Rondeau le président de la Commission Finances et Ressources. Malgré ce contexte budgétaire contraint, le Département maintient un niveau d’investissement important avec notamment le déploiement du Très Haut Débit et des projets routiers comme le contournement de la Roche-sur-Yon. L’entretien du patrimoine routier est également conséquent. 8,7 millions d’euros seront consacrés au Pont de Noirmoutier. 

Un budget solidarité en hausse 

« Défendre les plus vulnérables d’entre nous, c’est l’une de nos grandes priorités » insiste Yves Auvinet. La solidarité  représente en effet la plus grande part du budget du département,  en  hausse de 1,7% par rapport à 2016 avec une enveloppe de 287 millions d’euros.  « Ce budget doit permettre une meilleure réinsertion de nos bénéficiaires du RSA sur le marché du travail ». Ce budget solidarité finance également le plan « Bien vieillir en Vendée ». Le Département apportera notamment un soutien aux aidants familiaux pour permettre à la personne âgée de rester à son domicile. Concernant le handicap, « c’est un sujet fondamental » souligne le président du Conseil départemental. «  Le Département y consacre le tiers du budget solidarité avec plus de 95 millions d’euros ». 

La répartition des dépenses 2017 pour 100€