Conseil départemental de la Vendée

Mobiliser les entreprises vendéennes autour du projet de parc éolien en mer

Publié le 18/07/2022 à 16:13
Modifié le 18/07/2022 à 16:31

Le projet de parc éolien, mené par  la société Emyn (Éoliennes en mer en mer Îles d’Yeu et de Noirmoutier), franchit une nouvelle étape avec la signature des premiers contrats. Afin de poursuivre cette dynamique, le Département, la CCI Vendée et Emyn coorganisent, les 6 et 7 octobre prochains, une soirée d’information et des rencontres d’affaires ouvertes aux acteurs économiques du territoire. 

Alors que le projet de parc éolien en mer se concrétise jour après jour, l’objectif du Département est de mobiliser les entreprises locales, à tous les niveaux du chantier. « Il est important que ce projet ait des répercussions positives sur l'économie vendéenne et qu'il permette de créer des emplois dans le département », a déclaré Alain Leboeuf, président du Conseil départemental de la Vendée. À ce jour, les premières entreprises sont en cours de sélection pour être les fournisseurs des lots majeurs du parc éolien en mer. La signature des contrats pour la sous-station, les fondations et la pose de câbles inter-éoliennes va s’échelonner jusqu’en octobre. 

Un grand événement les 6 et 7 octobre 

Dans l’optique de mobiliser les entreprises locales dans ce projet énergétique majeur, une soirée d’information et des rencontres d’affaires sont prévues les 6 et 7 octobre à l’Hôtel du Département. Pendant ces deux jours, plus de 800 entreprises vendéennes sont invitées à en apprendre plus sur le projet, à se positionner sur les différents lots et à échanger avec les lauréats de rang 1. « Nous voulons offrir aux petites, moyennes et grandes entreprises locales la possibilité d'intervenir sur ce projet », explique Paolo Cairo, président de la société Emyn. 

Alimenter près de 800 000 personnes en électricité verte 

Projet majeur pour la transition énergétique en Vendée et en France, ce parc éolien en mer comptera 62 éoliennes d’une puissance totale de 496 MW sur 83 km² au large des Îles d’Yeu et de Noirmoutier. Au total, il permettra d’alimenter en électricité verte près de 800 000 personnes chaque année, soit plus que la population vendéenne. Mise en service prévue à l’horizon 2025. 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours