Conseil départemental de la Vendée

Team TotalÉnergies : Un Tour autour de Latour

Publié le 25/06/2021 à 11:59
Modifié le 25/06/2021 à 12:03

L’équipe vendéenne TotalÉnergies part sur le Tour de France avec une nouvelle équipe : taillée pour la montagne et construite autour de Pierre Latour. 

« Ça ressemblera plus à l’époque Voeckler-Rolland ». Jean-René Bernaudeau annonce la couleur ! Son équipe TotalÉnergies est taillée pour briller en montagne sur le Tour de France 2021. Parmi les huit coureurs au départ le 26 juin, Pierre Latour est le leader de la formation vendéenne. « Le Tour des Asturies a montré que l’équipe fonctionnait autour de lui. On a toujours ce que l’on mérite et si ça a marché aux Asturies, c’est que Pierre a réussi à s’acheter la confiance de l’équipe ». 

En renouant avec la victoire, Pierre Latour a confirmé son bon début de saison : « Ça vient récompenser le travail de l’équipe et les remercier de la confiance qu’ils ont en moi ». Sur le Tour de France, Jean-René Bernaudeau place beaucoup d’espoirs en son nouveau protégé. « On va tout faire autour de Pierre avec beaucoup de nouveaux coureurs. La priorité c’est d’emmener une nouvelle équipe pour faire un grand Tour de France avec des montagnards et des coureurs qui passent les côtes ». 

Nouveau maillot et nouvelle équipe 

Pour ce tour de France, l’équipe vendéenne fait donc peau neuve. Un nouveau maillot porté pour la première fois sur ce Tour, et une équipe totalement remaniée. Seul Anthony Turgis était présent l’an dernier au départ de la Grande Boucle dans l’équipe de Jean-René Bernaudeau. Pour accompagner les deux coureurs français, l’équipe vendéenne peut compter sur son capitaine de route Edvald Boasson Hagen. Sans vrai sprinteur cette année, le Norvégien aux trois victoires d’étapes sur le Tour aura la responsabilité d’aller frotter dans les arrivées massives. Pour leur premier Tour de France, les recrues de début de saison, Victor De la Parte (grimpeur), Fabien Doubey (puncheur-grimpeur) et Cristian Rodriguez (grimpeur) auront la responsabilité d’entourer leur leader pour le positionner aux avant-postes quand la route va s'élever. Vainqueur du Tour du Rwanda, Rodriguez sera un coéquipier de luxe et il a hâte de débuter : « C’est quelque chose de spécial d’avoir la possibilité d’être au départ du Tour de France ! J’espère faire un bon Tour pour honorer ma sélection ». 

 

Jean-René Bernaudeau peut compter sur l’expérience du puncheur Julien Simon et ses 7 Tour de France, mais aussi sur la confiance et la forme du moment de Jérémy Cabot. « C’est fou ! Il y a deux mois, j’étais blessé, je ne pouvais pas rouler ! D’un coup, tous les voyants se sont remis au vert et la forme est arrivée. Honnêtement, je ne réalise pas encore complètement. », avoue le rouleur-grimpeur qui a réussi à convaincre son manager avec sa 5e place au championnat de France. « J’étais plus ou moins surpris quand Jean-René m’a appelé. Pour l’anecdote, il m’a appelé et m’a dit : « j’ai une mauvaise nouvelle… tu ne vas pas voir ta fille pendant 3 semaines car tu viens sur le Tour. » J’ai eu un peu peur quand il m’a dit qu’il avait une mauvaise nouvelle ». (rire) 

Objectif Mûr-de-Bretagne 

Le manager vendéen a déjà coché la deuxième étape avec la double ascension et l’arrivée en haut de la côte de Mûr-de-Bretagne : « Pierre et Alexis Vuillermoz sont les deux meilleurs coureurs français des deux dernières arrivées à Mûr-de-Bretagne et on sait qu’il y aura des cassures au classement général. » Malheureusement, le second ne peut pas tenir sa place dans l’équipe suite à sa violente chute sur le Tour de Suisse. « Nous aurons une bonne équipe pour cette étape-là, avance aussi Pierre Latour. Si tu fais une bonne place à l’étape, tu fais un bon coup au général. C’est plus comme ça que l’on va prendre la course je pense ». Jouer le général et remporter des étapes, l’un ne va pas sans l’autre pour Jean-René Bernaudeau. « Nous arriverons avec beaucoup d’arguments. Après ça sera le plus haut niveau donc on verra si notre préparation et notre pic de forme ont été bien gérés ». Réponse dès ce samedi au départ de Brest pour l’édition 2021 de la Grande Boucle.  

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

  • Aucune actualité n'a été publiées depuis 15 jours.