Conseil départemental de la Vendée

Marion Hérault-Garnier, la speaker vendéenne rejoint France TV Sport

Publié le 21/07/2022 à 11:37
Modifié le 25/07/2022 à 09:12

Alors que le Tour de France masculin prend fin ce dimanche, place aux femmes ! Pendant une semaine, 144 coureuses s’affronteront sur 1 033,6 km au cours de huit étapes en ligne. À leurs côtés, l’Herbretaise de 32 ans, Marion Hérault-Garnier, commentera tous les jours leurs exploits sur les antennes de France Télévisions. Rencontre. 

Depuis quand êtes-vous speaker ? 

Je suis speaker depuis 2007. J’ai d’abord commenté des épreuves de courses à pied et des triathlons, puis je me suis tournée vers le cyclisme en 2015. Depuis, je suis présente sur toutes les grandes courses cyclistes vendéennes : le Chrono des Nations, le Circuit des plages vendéennes ou encore le Tour de Vendée, mais aussi sur des courses nationales. Pour le moment, je suis la première et la seule femme speaker dans le milieu du cyclisme. 

Et comment est née cette vocation ? 

Cette vocation vient de mon papa qui s’occupait de la sonorisation sur les événements sportifs vendéens, et notamment sur les courses cyclistes. Je l’accompagnais souvent et dès 17 ans, j’ai commencé à prendre le micro sur une radio éphémère lors du Chrono des Nations, aux Herbiers. 

Comment s’est passé votre recrutement au sein de l’équipe de consultants de France TV Sport ? 

Ce sont eux qui m’ont appelée en début d’année. Ils n’envisageaient pas de ne pas avoir de femme dans leur dispositif sur le Tour de France féminin. 

Et quelle a été votre réaction face à cet appel ? 

J’étais assez étonnée car d’habitude ce sont souvent d’anciens sportifs de haut niveau qui intègrent l’équipe de France TV Sport. J’ai pris le temps de réfléchir à leur proposition car la télévision n’a pas toujours été mon ambition. Ce que j’aime c’est la proximité avec le public et les coureurs, donc ce qui m’a séduit dans l'offre de France TV c’est le fait d’être consultante moto. Je serai au plus près de l’action pour décrire ce qu’il se passe tout au long de la course. 

Comment vous sentez-vous avant vos premiers pas sur France Télévisions ? 

C’est un mélange de stress et d’excitation. Je ressens forcément une certaine appréhension car c’est une nouvelle expérience pour moi, mais en même temps je me dis que c’est quelque chose que je sais faire donc j’essaye de m’enlever cette pression. 

Avez-vous suivi une préparation particulière ? 

Oui, j’ai suivi avec attention les résultats, mais après ça sera du direct, donc ça sera sur le tas. Je discute beaucoup avec les autres consultants plus expérimentés de France TV Sport, ils m’apportent leurs conseils. 

-------------- 

Départ du Tour de France femmes ce dimanche 24 juillet à 13h30 depuis la Tour Eiffel. À suivre sur les antennes de France Télévisions.  

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

  • Aucune actualité.

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours