Conseil départemental de la Vendée

Le Parcours de la Vendée Arctique – Les Sables-d’Olonne.

Publié le 18/05/2022 à 16:11
Modifié le 24/05/2022 à 16:41

Le 12 juin, les skippers s’élanceront sur un parcours atypique qui les mènera vers le Grand Nord. 

3500 milles, c’est ce qui attend les 25 skippers de la Vendée Arctique – Les Sables-d’Olonne. C’est l’équivalent d’une transatlantique, mais pour Francis Le Goff, directeur de course, les conditions seront différentes : « les skippers ne seront pas portés par les alizés, le tracé n’offrira pas un vent stable. Il y aura donc plus de variables qui pourront vraisemblablement étirer la flotte. » 

Les premières difficultés pourraient apparaitre dès les premiers jours de courses et la montée vers l’Islande, où les skippers devront être attentifs aux dépressions. Mais le plus difficile serra probablement le contournement de l’Islande, au-dessus du cercle polaire arctique où le directeur de course s’attend à « des conditions engagées et rudes qui offriront une course plus nerveuse et plus dynamique ». 

Retour prévu aux Sables-d’Olonne seulement 11 jours après le départ pour les marins les plus rapides. 

 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours