Conseil départemental de la Vendée

Le Conseil Général adopte le nouveau plan d’élimination des déchets

Publié le 05/10/2012 à 14:54
Modifié le 11/10/2012 à 14:48
Le civisme écologique des Vendéens est à la base du plan départemental d’élimination des déchets ménagers qui vient d’être adopté par l’Assemblée départementale.

Centres de transfert & Tri Mécano Biologique

Aujourd'hui, 50% du coût d'élimination des déchets est logistique et 1/4 du transport routier français concerne les déchets !   

Les centres de transfert permettent de diviser par trois le nombre de véhicules en circulation. À l'île d'Yeu, où il en sera créé un, les bennes viendront vider leur chargement dans un semi remorque qui acheminera ensuite tous les déchets sur le continent.     

Dans les centres de transfert, le temps de transit des déchets est souvent inférieur à une heure.    

L'objectif du Tri Mécano Biologique est de séparer, dans les ordures ménagères non triées, les déchets organiques des matières inertes. Les matières inertes seront enfouies et le reste sera composté. La part à enfouir sera limitée.     

Tous les déchets non triés ou impossible à trier (emballages mixtes, plastiques, cartons) seront donc acheminés vers l'une des cinq unités TMB.     

À l'intérieur, dans un circuit fermé, ces déchets seront d'abord triés mécaniquement pour être débarrassés des matières que la population ne peut pas trier comme : les verres cassés, les films plastique, les emballages polystyrène, les couvercles...     

Le résultat est affiné puis, par un procédé de fermentation biologique, transformé en un compost de qualité qui pourra ensuite être utilisé comme apport organique sur les terres agricoles. 

VIDEO - Ma Vendée j'y tiens !

VIDEO - L'ADN de la Vendée

VIDEO - Sondage IFOP