Conseil départemental de la Vendée

Le Conseil Général adopte le nouveau plan d’élimination des déchets

Publié le 05/10/2012 à 14:54
Modifié le 11/10/2012 à 14:48
Le civisme écologique des Vendéens est à la base du plan départemental d’élimination des déchets ménagers qui vient d’être adopté par l’Assemblée départementale.

Recycleries & Centres de tri des emballages

En Vendée, 50 000 tonnes d'encombrants (vélos, machines à laver, lits...) partent chaque année dans les bennes de tout-venant.    

Le principe des recycleries est de récupérer ces encombrants et, en fonction de leur état, soit de les réparer pour les revendre en occasion soit de les dépiauter pour recycler le bois d'un lit par exemple ou pour éviter d'enfouir le fréon d'un frigidaire.     

À St-Michel-le-Clouq, c'est une personne de la communauté d'Emmaüs qui a été recrutée pour gérer la première recyclerie de Vendée. On estime que 30% des encombrants vendéens, par exemple des machines à laver ou des ordinateurs pourront être recyclés à terme. 

    

Pourquoi un deuxième tri des emballages ? C'est seulement pour affiner le premier. Les déchets issus du tri sélectif effectué par les Vendéens, sont mis sur un tapis roulant. C'est là que les boîtes de conserves seront séparées des emballages cartons ou plastique.     

Un agent est également présent pour rectifier les erreurs de tri. Mais il est évident que si nous ne faisons pas attention à notre tri, il ne faudra pas un seul agent mais 10 ou 20 !     

Les centres de tri publics sont répartis sur le territoire de la Vendée : Mouzeuil-St-Martin (sud), La Roche (centre), Givrand (côte) et St Prouant (bocage). Des centres de tri privés existent aussi. 

VIDEO - Ma Vendée j'y tiens !

VIDEO - L'ADN de la Vendée

VIDEO - Sondage IFOP