Conseil départemental de la Vendée

Tourisme en Vendée : quelles tendances en 2021 ?

Publié le 03/09/2021 à 18:55
Modifié le 03/09/2021 à 19:01

Avec la crise sanitaire, les Français se sont massivement tournés vers la France et vers un tourisme de proximité pour organiser leurs vacances d’été. Un phénomène qui a pleinement bénéficié aux professionnels vendéens qui dressent un bilan positif de cette saison bien particulière. 

Cet été, 79% des acteurs du tourisme vendéen ont observé une fréquentation égale, voire supérieure, à l’année 2020, selon Vendée Tourisme.
Les grands absents de cette saison sont les touristes étrangers, et plus particulièrement les Britanniques traditionnellement première clientèle étrangère en Vendée. Cet été, ce sont les Néerlandais, les Allemands et les Belges qui ont le plus profité du département. 

Le succès des campings et des gîtes 

Après un mois d’avril totalement perturbé par les restrictions sanitaires, les mois de mai et de juin ont relancé l’activité touristique en Vendée. Les réservations d’hébergements ont été boostées par les ponts de l’Ascension et de la Pentecôte. Au total, plus de 1,3 million de nuitées ont été enregistrées sur ces deux week-ends prolongés. 

Pour juillet et août, 86% des professionnels de l’hôtellerie de plein air jugent leur activité touristique stable ou supérieure à celle de l’année dernière (Vendée Tourisme). « Nous sommes satisfaits de cette saison qui inquiétait bon nombre d’entre nous. Cette année, les réservations de dernière minute sont devenues des réservations de dernière seconde », explique Franck Chadeau, président de la Fédération vendéenne de l’hôtellerie de plein air. 

Même constat du côté des gîtes et meublés. Ces structures « prêtes-à-vivre » assurant un cadre de séjour autonome, loin de la circulation potentielle de la Covid-19, ont connu un regain d’intérêt de la part des touristes. Pour cette saison 2021, 96% des propriétaires de locations de vacances font part d’un taux de réservation stable ou supérieur par rapport à celle de 2020. « En Vendée, nos hôtes savent accueillir, partager nos traditions et faire découvrir notre territoire. C’est ce qui plaît aux touristes », ajoute Antoine Priouzeau, président des Gîtes de France Vendée. 

Météo et pass sanitaire perturbateurs 

Alors que 64% des sites de visite et activités de loisirs témoignent d’une fréquentation stable ou supérieure sur l’été par rapport à la même période en 2020, le bilan varie grandement selon les acteurs de ce secteur d’activité. Au Puy du Fou, par exemple, la saison 2021 a été marquée par une hausse de 15% de fréquentation par rapport à 2020, selon son président Nicolas de Villiers. Mais pour d’autres, deux facteurs sont venus chamboulés la saison 2021 : la météo mitigée qui a favorisé les sites couverts, et l’instauration du pass sanitaire. « C’est une saison en demi-teinte pour nous car nous proposons une activité extérieure impactée par le mauvais temps, notamment la première semaine d’août », témoigne Jérémy Caquineau, gérant de l’embarcadère La Venise verte au Mazeau. 

Le vélo, quant à lui, a eu particulièrement la cote. Entre le 1er juillet et le 23 août 2021, le Département a comptabilisé plus de 490 000 passages de cyclistes sur les 1 800 km de pistes cyclables vendéennes. 

Les restaurants ont aussi été touchés par l’arrivée du pass sanitaire. Les professionnels de la restauration font état d’une activité toujours ralentie à la mi-août. En revanche, « la mise en place et l’acceptation des clients du pass sanitaire s’est bien déroulée malgré les appréhensions de certains restaurateurs », complète Peggy Blanchard, directrice de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih) Vendée. 

Les sites naturels du Département plébiscités 

Les deux sites naturels du Département, la Réserve biologique départementale et la Cité des oiseaux, enregistrent cet été une hausse de fréquentation à la journée de 21 % comparée à 2020 et de 19 % par rapport à 2019. 

Les sept sites culturels du Département, quant à eux, ont connu une baisse de fréquentation sur la période estivale de 18% par rapport à la même période en 2020. Cependant, la situation est différente selon les sites. L’Historial de la Vendée a ainsi connu un regain de fréquentation de 4% par rapport à 2020.
Il faut également noter que le retour des événements organisés sur les sites départementaux a permis de soutenir la fréquentation des sites culturels. 

A présent, les professionnels du tourisme espèrent connaître une belle arrière-saison, « ça serait la cerise sur le gâteau », selon Franck Chadeau. 

+ consultées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

Recommandées

Publiées depuis 7 15 30 + jours

  • Aucune actualité n'a été publiées depuis 15 jours.

VIDEO - Ma Vendée j'y tiens !

VIDEO - L'ADN de la Vendée

VIDEO - Sondage IFOP