Conseil départemental de la Vendée

La Vendée proche de ses aînés

Publié le 05/10/2012 à 14:54
Modifié le 12/10/2012 à 18:31
La Vendée poursuit activement le développement des services pour les personnes âgées.

Plan d’actions pour les personnes âgées

La Vendée poursuit activement le développement des services pour les personnes âgées. Mettant l'accent sur l'aide à domicile, mais également sur un réseau équilibré de centres d'hébergement performants pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, son plan d'actions se concrétise au quotidien.    

Il n'y a pas que les milliers de touristes qui fréquentent chaque année la Vendée à le reconnaître... Les Vendéens sont les premiers à le dire : il fait bon vivre dans notre département. Et pas seulement quand on est jeune, quand on a une vie de famille équilibrée ou un travail agréable... Quand on est une personne âgée, même dépendante, la Vendée reste une véritable terre d'accueil chaleureuse !     

Aides à domicile de proximité, réseau associatif, structures d'accueil à taille humaine... Tout est mis en place pour que les personnes âgées puissent choisir ce qui leur convient le mieux, sans être déracinées ou vivre la solitude. On dénombre ainsi aujourd'hui 50 000 Vendéens de plus de soixante-quinze ans dont seulement 20% vivent en maison de retraite !    

    

Solidarité envers les personnes âgées   

Dans ce contexte favorable à un accompagnement personnalisé de qualité, le Conseil Général a mis en place son schéma gérontologique dès 2003. Vingt-sept mesures concrètes viennent ainsi s'ajouter aux engagements existants du département qui porte déjà l'allocation départementale personnalisée d'autonomie (31 millions d'euros par an).     

Parmi ces engagements, l'aide à domicile est en tête de liste. Aider les personnes âgées qui le souhaitent à rester dans leur maison, si possible avec le soutien de leur famille, est un objectif primordial. Réseau associatif, chèques taxis, téléalarme, soins infirmiers de services à domicile...     

Nombreuses sont les initiatives qui leur permettront de rester au milieu des leurs avec les mêmes soins qu'à l'hôpital et un accompagnement qui leur évitera la solitude.
Et le Département a également créé un réseau de Centres Locaux d'Information et de coordination, un guichet unique pour les personnes âgées et un lieu de ressourcement pour leurs familles.    

    

Un accueil adapté aux besoins   

Grâce à ce panel d'aides, 80% des Vendéens de plus de 75 ans vivent aujourd'hui toujours chez eux. Et l'âge d'entrée en maison de retraite qui est de 83 ans en France est chez nous de plus de 87 ans.
L'autre grand axe du plan gérontologique du Conseil Général est l'accueil des personnes désorientées. Les personnes touchées par la maladie d'Alzheimer ou par l'ensemble des troubles neurodégénératifs apparentés sont en effet de plus en plus nombreuses. On estime qu'environ 20% des personnes âgées de 80 ans et plus peuvent se trouver touchées par un problème de désorientation, d'intensité et de gravité très variable toutefois. En Vendée, c'est en tout cas la première raison qui pousse les familles à chercher pour l'un des leurs une place en maison de retraite.    

Leur accompagnement, comme celui de toutes les personnes âgées qui arrivent en maison de retraite est une préoccupation constante : activités pour faire travailler la mémoire, lits médicalisés pour plus de confort, petites structures familiales pour ne pas être perdu. Au total, la Vendée compte aujourd'hui 150 établissements qui accueillent 10 000 personnes âgées. 

Guide Sécurité

Découvrez le guide de la sécurité dans les transports scolaires proposé par le Conseil départemental