Conseil départemental de la Vendée

Plan « Bien vieillir en Vendée »

Publié le 05/10/2012 à 15:04
Modifié le 12/10/2012 à 19:04
Face à l'allongement de la durée de vie, la Vendée innove pour accompagner les personnes âgées.

Plan "Bien vieillir en Vendée"

Afin de poursuivre l'amélioration de l'accompagnement des personnes âgées, le Conseil général de la Vendée a initié le plan « Bien vieillir en Vendée, 2010-2014 ».    

    

Celui-ci s'articule autour de quatre priorités : favoriser un parcours de vie respectant le choix de la personne et de sa famille, encourager le soutien à domicile, diversifier les solutions d'accompagnement et innover pour apporter des réponses au grand âge et au handicap.    

Afin de favoriser un parcours respectant le projet de chaque personne âgée, le Conseil général encourage tout d'abord les actions de prévention.
Dépistage de la maladie d'Alzheimer, préparation à la retraite, bilan de santé, toutes ces actions permettent à la personne d'anticiper l'avenir et de prendre les bonnes décisions en dehors de toute situation d'urgence.    

    

85 % des 75 ans et plus vivent à domicile    

Cette politique de prévention permet également de favoriser le maintien à domicile. En Vendée, 85 % des personnes âgées de 75 ans et plus vivent à domicile. Cette situation est gage d'une autonomie qui se prolonge et donc d'un mieux-être de la personne.     

Pour encourager le maintien à domicile, le Conseil général travaille au quotidien avec de nombreuses associations d'aide à domicile. Le portage de repas pour l'alimentation, les chèques taxi pour le transport ou l'installation de téléalarme pour la sécurité sont autant de services qui permettent à la personne de vivre plus longtemps à domicile.
Concernant l'habitat, le Conseil général apporte son aide pour des aménagements qui facilitent l'autonomie de la personne. Enfin, le soutien aux aidants familiaux est privilégié au travers de groupes de parole, de formations ou d'une aide matérielle, sans oublier leur santé.    

Cependant, le maintien à domicile n'est pas toujours possible. Avec 11 000 places dans 160 établissements, la Vendée propose un choix d'accueil diversifié. En effet, le Conseil général se mobilise pour développer une offre d'hébergement variée afin que chaque personne puisse trouver une solution qui corresponde pleinement à sa situation. Il existe ainsi des possibilités d'accueil de jour et de nuit, des hébergements temporaires ou des hébergements en famille d'accueil.    

    

Priorité à la proximité    

C'est ainsi le cas pour les Maisons de vie de type MARPA. Implantées au cœur des centre-bourgs et ouvertes sur la vie locale, ces maisons de vie favorisent les échanges avec habitants et commerçants. De nouveaux services d'hébergements, plus souples, sont également proposés, par exemple avec les deux premières maisons « Les Saisonnales » qui ouvriront en 2011, à Olonne-sur-mer et à Saint-Fulgent.    

Concernant le grand âge et la perte d'autonomie, le Conseil général soutient les projets innovants comme les Maisons d'accueil pour personnes handicapées vieillissantes, mais aussi les accueils de jour et les accueils de nuit pour soulager les aidants familiaux.     

Concernant enfin les personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer, le Conseil général veut développer des services diversifiés (soutien à domicile, Cantou, PASA, UHR).     

D'ores et déjà, la Vendée est en passe d'atteindre l'objectif de 1 000 places en cantou en 10 ans que le Conseil général s'était fixé en 2004. 

Guide Sécurité

Découvrez le guide de la sécurité dans les transports scolaires proposé par le Conseil départemental